Connect with us

News

Youssoupha & Bomayé Musik : fin d’une collaboration longue de 16 ans

Donald

Publié il y a

le

par

Co-fondateur de Bomayé Musik, Youssoupha a récemment décidé de quitter le label.

Youssoupha écrit une nouvelle page de sa vie d’artiste. Rappeur et producteur au sein de Bomayé Musik, le fils de feu Tabu Ley laisse ses associés ( Lassana et Philo ) pour continuer à s’émouvoir ailleurs.

La démarche répond au processus évolutif de la vie l’homme. Quittant la France pour s’installer à Abidjan, le Lyriciste Bantou est confronté à une nouvelle réalité. De là naît une façon de travailler et une inspiration qui obéit à une autre logique. Et, le fait de vivre à des milliers de kilomètres de ses collaborateurs n’a pas aidé à maintenir la relation de travail.

Sur les ondes de RFI ( Radio France Internationale ), Youssoupha a évoqué la raison de son départ tout en signifiant qu’il était en bon terme avec ses anciens associés. << On est à trois associés, Moi, Lassana et Philo, le boss Philo, c’est mon grand-frère depuis mes 17 ans, quand j’étais encore au Lycée. On est toujours au top de l’entente. Mais, depuis que je suis à Abidjan, lui est à Kinshasa et Paris, on n’a plus la même dynamique sur les idées. Et moi, dans ma tête, je me détache de la manière de faire parisienne qu’on avait >>, a-t-il expliqué.

Le regard rivé vers l’avenir, Youssoupha a fait naître une structure qui répond à sa nouvelle vision de la musique : << J’ai monté une nouvelle structure à Abidjan, WeThe99 qui a plus l’ADN d’un artiste. J’ai envie d’aller voir des projets africains qui partent de la Côte d’Ivoire, de la sous-région francophone, même du Congo >>.

En partant de Bomayé Musik, Youssoupha se fixe d’autres objectifs. En effet, après avoir participé à populariser une musique de ” foyou” sur le territoire Français, l’interprète de ” Noir Désir ” va maintenant participer à l’éclosion de la musique africaine.

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

Héritier Watanabe et Tems : un duo à découvrir très bientôt

Donald

Publié le

le

par

David Monsoh, le producteur de Héritier Watanabe a réussi à faire collaborer son artiste, Héritier Watanabe, avec la chanteuse de Rn&b la plus en vue au Nigéria et dans l’ensemble du continent africain: Tems.

Cette information a été rendue publique par B-Black Africa : un média culturel panafricain dont le président fondateur n’est autre que David Monsoh.

Cette collaboration est le fruit d’une très longue négociation. Maintenant qu’il a été validé par les parties prenantes, les deux principaux acteurs du projet ( Héritier Watanabe et Tems ), ne sauraient tarder à travailler en studio. Il est à noter que ce projet va figurer dans la réédition du dernier album de Héritier Watanabe, ” Mi-ange, mi-démon “.

Mihi…

Continue Reading

News

Emma’a : le succès de ” Encré” ne faiblit pas !

Donald

Publié le

le

par

Au rang des artistes tendances, depuis l’entame officielle de sa carrière en fin d’année 2021, Emma’a ne cesse de surprendre. Comme témoin visible de son évolution dans le milieu musical gabonais et africain, il y a des scores impressionnants réalisés sur les plateformes. À l’exemple du titre ” Encré” qui affole les compteurs en streaming, sur Youtube et sur tiktok.

Disponible en vidéo, deux mois après sa publication audio, le titre ” Encré” est de plus en plus encré dans les mémoires. Les chiffres, constamment mesurés par la presse culturelle, dans le registre de la musique montent et montent encore. En effet, ces derniers jours, les chiffres dévoilés pointent le tube de la jeune chanteuse gabonaise ( 19 ans ), sur les plateformes comme suit : 4.412.288 écoutes en streaming, 4.313.449 de vues sur Youtube ( audio et vidéo ) et 370.000 vidéos sur Tiktok.

Cette évolution sans cesse croissante donne raison à Sony Music Frica qui a récemment fait signer Emma’a avec la bénédiction du label dans lequel elle officie à Libreville au Gabon, Bridon Production.

Mihi…

Continue Reading

News

Mouyongho : Rolande MASSALA lance sa carrière solo.

Donald

Publié le

le

par

Toujours membre du groupe Mouyongho, Rolande MASSALA profite du temps de pause décidé d’un commun accord avec ses collègues pour se lancer dans une nouvelle aventure.

Sa voix n’est pas aussi connue que son visage.  Active depuis la création du groupe Mouyongho ( 2004) à Koula-Moutou ( capitale provinciale de l’Ogooué-lolo ) au Gabon, Rolande Massala a aujourd’hui un besoin naturel de reconnaissance. En allant en solo, avec le soutien des membres de son groupe, la chanteuse a l’occasion mettre un visage sur sa voix.

Dans sa visée, la voix principale du groupe Mouyongho a récemment publié son tout premier clip : L’igwala kala niagha. Inscrit dans un registre traditionnel, ce visuel fait la promotion de la communauté culturelle Nzèbi et ses sous-groupes à travers la danse qui les distingue dans la trame culturelle gabonaise, L’igwala.

Mihi…

Continue Reading