Connect with us

News

KS Bloom & Chidinma : “C’est Dieu (remix)”.

Donald

Publié il y a

le

par

“C’est Dieu”, la reconnaissance témoignée au créateur par KS Bloom a vu la participation de Chidinma.

KS Bloom, son est connu du public ivoirien et africain. Dans “le monde” comme dans la sphère chrétienne, le chanteur gospel connaît un succès remarquable.

En 2021, son single “Enfant béni” était l’un des titres les plus populaires en Côte d’Ivoire et un peu partout en Afrique. Inspiré par la parole de Dieu, le chantre a démarré l’année 2022 sous les mêmes auspices. Courant mars, avec son label, Prosperity Production, l’artiste a sorti “C’est Dieu”. Comme le précédent titre du chanteur, celui-ci rend hommage au créateur du Ciel et de la Terre, Dieu. Véritable hymne, ce titre a touché bon nombre de pays francophones, en Afrique. Souhaitant atteindre dans son prêche, les pays qui ont en partage la langue anglaise, sur le continent noir, KS Bloom a pris l’initiative d’inviter une collègue du registre gospel de nationalité Nigériane, Chidinma.

Après publication de la nouvelle version de “C’est Dieu”, avec Chidinma, KS Bloom touche le public plus important. Les chiffres révélés ces derniers jours, en rapport avec les vues sur YouTube le témoignent :

• Un million (1.000.000) de vues en vingt-quatre heures (24h) ;

• Plus de trois millions ( 3.000.000 ) de vues en moins d’une semaine.

Parti sur cette lancée, les treize millions (13.000.000) de vues de la version originelle de la chanson après cinq (05) mois de présence sur YouTube risquent d’être très vite largués. Le succès hâtif de la collaboration KS bloom-Chidinma fait dire aux observateurs que ce titre n’est pas loin d’être le tube gospel de l’année en cours.

KS BLOOM & CHIDINMA – C’est Dieu (Remix)

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

Management et mise en relation entre artistes Ivoiriens et Gabonais : Wendy Karamel montre la voie.

Donald

Publié le

le

par

En Afrique, le milieu culturel est en ébullition. Il regorge de nombreux acteurs qui aident au développement des acteurs culturels. Parlant principalement de musique, les tâches et les métiers se ont une place de choix. Au côté des artistes, on peut voir des managers, des attachés de presse, des agents et j’en passe. Pour le cas du management, dans tout son ensemble, on peut dire que ce pan est ” essentiel ” à la gestion du plan de carrière des artistes : présent à tous les étages du développement des créateurs des œuvres de l’esprit, ce métier connecte l’ensemble des services.

C’est en tenant compte de cette réalité, que Wendy Karamel a décidé de se lancer dans le management artistique. Sa première grande expérience a commencé au Casino Croisette de Libreville, dans l’an 2005 à l’an 2010. Dans cet espace de loisirs, Wendy Karamel officiait en qualité de manager.

Expérience, qui permet à la demoiselle de côtoyer le gotha artistique gabonais. Naturellement, elle se lie d’amitié avec certains et fini par travailler avec eux en qualité de manager. Avec le temps, son besoin du gagner du terrain en dehors du Gabon se manifeste. Alors, elle décide alors de s’installer à Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour faire sa mue, en 2017.

Six ans plus tard, son nom est connu dans le milieu du showbiz Ivoirien. Dans ce cercle, elle collabore avec Molare, Jules Beco, Rita Kahouin, Kerozen et beaucoup d’autres.

Devenue manager du groupe gabonais doublement primé au dernier African Talent Awards 2022, Afrik’an Legend, la jeune dame décide de tracer un pont culturel entre la Côte d’Ivoire et le Gabon. Sa stratégie, mettre les artistes des deux pays en relation et aider à leurs communications. Récemment mise au point, celle-ci a permis au groupe Afrik’an Legend à travers son leader, Mister Vibe, d’effectuer une tournée médiatique en début d’année à Abidjan, et collaborer avec des artistes ivoiriens.

À la suite de cette campagne ” réussie “, ” la go 5 étoiles “, comme les artistes aiment à l’appeler, est désormais sollicitée. Comme une demoiselle qui se fait désirer, Wendy Karamel étudie les demandes ” au cas par cas “, avant de donner une suite.

En ce début de semaine, Wendy Karamel semble avoir répondu à un de ses compatriotes au vu de son actualité, en terre ivoirienne. Il s’agit de l’artiste qui célèbre ses 30 ans de carrière tout au long de cette année, Arnold Djoud. Sur des vidéos qui font le tour de la toile depuis quelques heures, on peut voir Wendy Karamel au côté de Arnold Djoud, lors de sa visite chez Molare.

Joint au téléphone par la rédaction de Akûm Radio, au sujet de ses activités en Côte d’Ivoire, Wendy Karamel a capté l’attention en sortant la phrase suivante : ” Ce n’est que le début “.

Mihi…

Continue Reading

News

Chriss Ayum, une voix qui s’est éteinte trop tôt !

Donald

Publié le

le

par

Décédé le 05 janvier 2004 à Paris, à l’âge de trente-trois ( 33 ) ans, Christian Ayum alias Chriss Ayum était un jeune artiste Gabonais à l’avenir prometteur. Actif musicalement de la fin des années 80 jusqu’à sa mort, Chriss Ayum s’est fait connaître du grand public en qualité de membre du groupe Evizo- Star : groupe mythique des années 90, dont la musique était influencée par des rythmes du Congo, comme le Soukouss et Ndombolo.

C’est par sa voix polyvalente, son sens de la créativité et son charme que le natif de Port-Gentil s’est fait un nom, au milieu de ses compères. Le groupe Evizo-Star dont Chriss Ayum est devenu naturellement le lead vocal a fait paraître deux albums sur le marché du disque, dans la période allant de 1992 à 1996 : Jazz à la plantation et V.I.P. De ces albums, vont naître plusieurs classiques de la variété Gabonaise : Chérie Stella, Allô, Séparé et bien d’autres. Ces albums dont le rythme soukouss congolais est dominant, permettent à Chriss Ayum d’exprimer son talent à travers des titres individuels qui rencontrent un fort succès : Mone Fam, N’lem et bien d’autres.

Conscient de son potentiel, l’artiste s’éloigne de ses amis et forme un duo avec un autre membre du groupe, Krate Mounéné. Ensemble, Ils sortent l’album ” Excès De Zèle “, en 1998. Sans surprise, cet album marche et permet à Chriss Ayum d’étendre son talent en s’essayant brillamment dans de la salsa, avec le titre ” Ningo ” et en apportant une touche beaucoup plus moderne dans le Soukouss.

Comme tout artiste qui se sait doué et capable de répondre aux attentes des mélomanes, il décide de se lance dans une carrière solo. Pour aller au bout de son idée, il va s’installer en France afin de travailler avec des cracks de la production. Étant brillant et déterminé, Chriss ne met pas du temps à se faire remarquer. Enrôlé par le label J.P.S Production, comme beaucoup d’artistes Africains, Chriss fait ses débuts en solo auréolé de la sortie d’un album ” Couche d’ozone “, en 2002. Ce premier album, qui annonçait d’autres projets sera le dernier, puisque l’artiste va quitter le monde des vivants deux ans plus tard.

Mihi…

Continue Reading

News

Leadership du rap ivoire, Didi B et Suspect 95 se tiennent.

Donald

Publié le

le

par

Alors que public ivoirien bouge sur ” Société suspecte ” et ” kpaflotage ” de Suspect 95, Didi B vient faire hocher des têtes quand il se remet à jour.

Dans ce milieu concurrentiel, les rappeurs se donnent coup pour coup, sans faire preuve d’animosité. Comme le souhaite Youssoupha et d’autres grands noms, cette concurrence est saine.

Suivant de près la carrière des deux artistes, le public joue le jeu. Au gré des parutions, celui-ci change souvent de discours. Acquis à la cause de Suspect 95, ces derniers temps, le même public est passé pro Didi B, en raison de la sortie foudroyante de son nouveau clip, ” Shogün “. Aux dires d’un fan pourtant ” invétéré ” de Suspect 95, ” Didi B est venu compliquer l’équation “.

Tourné au Sénégal, aux heures des Afrima Awards 2022, le visuel de l’ancien sociétaire de Koff No Beat montre quelques fois le beau visage de la métropole sénégalaise, depuis les hauteurs du Monument de la Renaissance Africaine.

Outre cette beauté visuelle, Didi B met en valeur son talent de rappeur hors-pair. Sur du Mbalax ( rythme musical sénégalais ), l’artiste signé par Booba au sein de 92i Africa fait montre d’un talent insolent. Dans un exercice de style qui allie écriture provocante et technicité vocale, le rappeur s’envoie des fleurs.

” Ton rappeur aura le palu, s’il arrive à rapper sur du Mbalax “, peut-on écouter dans la chanson.

Vu à plusieurs reprises, ” Shogün ” a atteint le million de vues en cinq ( 05 ) jours. Score atteint par les deux ( 02 ) derniers clips de Suspect 95 en cinq ( 05 ) jours et près de deux ( 02 ) semaines. Au regard de ces chiffres, il y a lieu de dire que la place de leader du rap ivoire est partagée par les deux artistes.

Mihi…

Continue Reading