Connect with us

News

France : interpellation de Ferré Gola !

Donald

Publié il y a

le

par

Le vendredi 03 juin 2022, Ferré Gola a été interpellé par la police française, alors qu’il s’apprêtait à prendre un vol pour la Guinée. Pays dans lequel l’artiste est attendu pour animer une série de concerts privés. Dans un communiqué rendu public sur les réseaux-sociaux, par les communicants du chanteur, on apprend que cette interpellation est liée à la situation administrative de ce dernier, suite à une citation qui ne lui a pas été délivré en période de Covid, comme on peut le lire dans ledit communiqué. Afin mieux éclairer nos abonnés sur le sujet, nous publions in extenxo le communiqué de l’équipe de communication de Ferré Gola.

« Nous sommes dans l’obligation et le regret de vous informer que notre artiste Ferre Gola a été interpellé pour des raisons administratives, suite à une citation qui ne lui a pas été délivré en période de Covid.
Jugé par défaut, le Padre à été interpellé ce vendredi 03 Juin lors de son départ vers la Guinée pour son concert privé, pour cause d’un jugement rendu hors de sa présence sur le territoire Français.
Le dossier est actuellement entre les mains de l’avocat de Ferre Gola qui œuvre pour la clarification de la situation de l’artiste dans les plus brefs délais par le contrôle judiciaire selon les règles de la Loi française.
Pour simplifier la communication, nous encourageons les fans et les GOLOIS de se limiter uniquement aux informations provenant des réseaux de communication officiels de l’artiste, de son Management ou de son avocat. Tout autres sources de communication sera nulle et sans légitimité.
Nous vous remercions pour votre bonne compréhension ainsi que pour votre solidarité dans l’épreuves que traverse notre
artiste Ferre Gola aka Le Padre. »

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

Emma’a – Encré : le récit d’un succès local qui débouche sur un remix à l’international.

Donald

Publié le

le

par

En fin d’année 2021, les mélomanes gabonais ont découvert Emma’a. À l’époque signée chez Numerik’Art, la jeune (18ans) artiste va faire paraître,Grand Bandit, avec une belle promesse du hip-hop Gabonais, EBOLOKO. Cette collaboration va tout d’abord connaître un grand succès sur les réseaux-sociaux, notamment Tik Tok, avant de toucher tous les autres canaux d’écoute de musique. Fort de ce succès, la chanteuse va signer chez Bridon Production et sortir un autre hit, “Encré”.

Encore plus populaire que “Grand Bandit”, ce hit va propulser Emma’a dans une autre dimension. Très intéressé par la chanteuse, Sony Music Africa ne va pas tarder à faire signer la chanteuse, au mois d’avril 2022. Et ce, sans mettre à l’écart son nouveau label. Travaillant en bonne intelligence, les deux structures démarrent la collaboration en produisant le clip de “Encré”.

Atteignant des chiffres impressionnants sur YouTube, le clip va encore plus impacter le public Gabonais et Africain. Partagé sur les réseaux-sociaux, comme une chaude actualité, ce clip traverse les frontières du continent noir et atteint la France. Dans ce pays, un rappeur natif de Creil et ancien sociétaire de Bomayé Musik, en l’occurrence KeBlack, va se montrer intéressé au point de collaborer avec la petite Gabonaise sur le remix de “Encré”. Disponible depuis quelques jours, cette collaboration donne beaucoup plus de poids à une chanteuse qui rêve de faire carrière à l’international.

Mihi…

Continue Reading

News

Gabon : Shan’l demande à apprendre les expressions de ses jeunes collègues.

Donald

Publié le

le

par

Au sortir de son concert qui s’est tenu au Congo Brazzaville, le Week-end écoulé, Shan’l, l’artiste Gabonaise aux millions de vues sur Youtube et au succès continental a tenu à dire un mot à ses jeunes collègues artistes Gabonais. En effet, au cours d’un direct sur ses réseaux-sociaux, elle a interpellé ces derniers au sujet du langage qu’ils utilisent dans leurs chansons.

“Venez un peu ici, les jeunes artistes-là”, c’est ainsi que l’interprète de “Tchizambengue” a titré son direct. Par ce titre, la chanteuse demandait à ses jeunes collègues de prendre le temps d’écouter son message. Pas du tout à la recherche d’un buzz, Shan’l s’est ouverte sans manifester une forme de jalousie. Fière du succès que rencontre Emma’a, l’Oiseau Rare, Sabi et j’en passe, la protégé de Edgar Yonkeu et Patience Dabany a poliment demandé à apprendre la recette de leur formule : le nouveau argot Gabonais.

Cette démarche d’humilité va aider Shan’l a actualiser ses textes voir même le rythme de ses prochaines productions, à l’image Ba’ponga. En effet, pour son retour sur le marché du disque avec un nouvel album,Terre Nouvelle, cette légende vivante du hip-hop a adopté le code de ses jeunes frères dans le premier extrait de son projet : “Bima”.

Mihi…

Continue Reading

News

“Ça te prend souvent” : Mink’s participe à l’éclosion du “Mbolé”.

Donald

Publié le

le

par

Auteur d’un nouvel album,Urban Bantou, le rappeur camerounais fait naturellement parler de son projet. En effet, il y a moins de quarante-huit (48) heures, l’artiste a dévoilé un clip qui participe à la promotion dudit projet. Celui-ci s’intitule “Ça te prend souvent”. Un extrait qui à lui seul résume la direction artistique définie par Mink’s dans l’album Urban Bantou.

Comme son intitulé l’indique de façon subtile, le troisième album de Mink’s est d’une tendance qui se veut participative à l’éclosion de la culture africaine, notamment Bantou. Ce, dans une association musicale qui marie le genre urbain au genre traditionnel.

Dans cette exécution, l’artiste fait émerger plusieurs rythmes africains, comme le Mbolé : Un rythme traditionnel, au Cameroun, qui mêle chant et danse lors des veillées mortuaires. C’est sur la piste nommée “Ça te prend souvent” du projet “Urban Bantou” que le rappeur nous en fait la démonstration.

Mihi…

Continue Reading