Connect with us

News

Dynastie officialise sa signature chez Universal Music Africa

admin

Publié il y a

le

par

Comme convenu, le label Dynastie s’est présenté devant la presse ce vendredi 25 septembre afin d’édifier le public via les médias les tenants et les aboutissants de leur récente signature chez Universal Music Africa.

L’équipe Dynastie dans toute sa composante ( artistes, Managers et Producteur ) était présente au spot, lieu choisi pour sa conférence de presse. L’objet de cette rencontre entre le label Dynastie et la presse est bien entendu l’officialisation de la signature du jeune label Gabonais dirigé par Amenem chez Universal Music Africa. Répondants aux questions des différents médias, les membres de cette écurie musicale et leur partenaire, le très élogant Paul Raul Ayina, venu tout droit du Cameroun en sa qualité de responsable Hope Music, une structure qui travaille étroitement avec Universal Music Africa se sont principalement focalisés sur trois points : l’historique de la rencontre avec Universal Music Africa, quelques détails du contrat qui les lient aujourd’hui avec cette structure de production internationale et les projets à venir.

En évoquant l’ensemble de ces points avec la presse, nous avons appris que Dynastie à travers Amenem et Latchow a approché Universal Music Africa lors de sa tournée Française, en 2018. Si rien n’a été concluent au premier contact, les patrons d’Universal avaient néanmoins promis d’avoir un regard attentif sur le travail réalisé par le jeune label qui avait à peine deux ans d’existence à cette époque. Cela a finalement débouché sur une signature de contrat deux ans après. Parlant du contrat, Amenem et Jean Raoul Ayina ont tenu à nous dire qu’il est indéterminé. Le contrat étant signé et rendu officiel, Dynastie et Universal Music Africa prépare d’ores et déjà les premières sorties officielles de ses artistes.

Parlant justement des sorties, nous avons eu la primeur de découvrir un bout de la vidéo du prochain single de Nelyo, K.O. Au bout d’une heure d’horloge, la conférence de presse s’est achevée dans une ambiance conviviale entre les membres de Dynastie, les compères artistes qui ont fait le déplacement et la presse.

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

PRIMUD : Molare songe à arrêter

Donald

Publié le

le

par

L’édition de 2021 pourrait être la dernière du PRIMUD. C’est que Molare a laissé entendre en ses qualités de créateur et promoteur  de cette cérémonie de récompenses, lors du lancement de l’édition de 2021 le week-end dernier.

La course du PRIMUD pourrait s’arrêter à sa septième édition. En lançant l’édition de 2021 à la 7ème Tranche ( Cocody ), Soumahoro Moriféré plus connu sous le nom de Molare l’a laissé entendre : << Il se peut que 2021 soit le dernier PRIMUD. Ce n’est pas sûr qu’il y ait PRIMUD, les prochaines années >>.

Poursuivant dans sa communication, Molare a annoncé une autre mauvaise nouvelle à l’assistance. << Cette année 2021, il n’y aura pas de festival au PRIMUD >>. En conséquence, les concerts gratuits en plein air sont annulés. Plutôt que d’être une célébration de la vie artistique, cette édition du PRIMUD a un parfum de mort.

Mihi…

Continue Reading

News

Toofan sur son style : << Nous sommes des enfants du coupé-décalé >>

Donald

Publié le

le

par

Grande révélation sur le plateau  de ” Tenue de soirée ” de Canal Plus, pour le groupe Toofan. Invité à ce talk-show le duo à travers une intervention de Masta Just devant le regard enchanté de Ariel Sheney a fait savoir à l’animatrice du programme, Jessica Bamba, que son groupe s’est toujours inspiré du coupé-décalé.

Classé dans l’afro-pop, le groupe Toofan propose aux mélomanes depuis maintenant seize ( 16 ) ans une musique au ” tempo sulfureux ” qui fait penser au coupé-décalé. Pas toujours unanime sur cette idée, les mélomanes ont été plus au moins éclairés. << Nous sommes des enfants du coupé-décalé >>, informe Masta Just, leader vocal du groupe Toofan au cours du talk-show africain dédié aux artistes du continent, Tenue de soirée. Et lors d’une courte prestation accompagné d’un chanteur de coupé-décalé qui n’était autre que Ariel Sheney, le chanteur de Toofan en a fait la démonstration.

Inspiré par le coupé-décalé comme beaucoup d’artistes de l’Afrique de l’Ouest, le duo Togolais associe sa musique classée afro-pop avec des animations de ce style musical ivoirien.

Mihi…

Continue Reading

News

Pour Koffi Olomidé, la réussite de Fally Ipupa est aussi celle de Quartier Latin

Donald

Publié le

le

par

Lorsque Koffi Olomidé passe dans un média Congolais une question revient toujours. Celle de savoir comment Mopao vit le succès de son ancien poulain. En réponse à cette question, Koffi Olomidé a récemment signifié que la réussite de Fally Ipupa est aussi celle de l’orchestre dans lequel il a fait ses premiers pas, le Quartier Latin.

Comme tout artiste congolais, Fally Ipupa a fait ses classes dans un collectif. Membre de l’orchestre Quartier Latin de Koffi Olomidé au début des années 2000, le chanteur a appris auprès de Mopao avant d’aller d’entamer une carrière solo sous la houlette de David Monsoh. Depuis l’entame de cette aventure, l’ancien sociétaire du Quartier Latin s’est imposé dans le paysage musical africain au point d’en être l’un des plus grands. Partant de ce constat, la presse et les mélomanes ont tendance à opposer Koffi Olomidé à son ancien protégé.

Au micro des médias, Koffi Olomidé n’a pas pour habitude de botter en touche, lorsque des questions qui vont dans ce sens lui tombent dessus. Plutôt que de jouer à ce jeu de la rivalité, le Quadra Koraman préfère encenser son jeune frère qu’il considère d’ailleurs comme un ” fils “. Récemment invité dans un média congolais, le Roi de la Rumba Congolaise a encore une fois de plus été opposé à Fally Ipupa. Faisant preuve de malice, la légende a fait le choix de mettre en avant le Quartier Latin à travers sa réussite et celle de Fally Ipupa : << Aujourd’hui, je suis fier de voir qu’un père et son fils soient au sommet de la musique congolaise, que ça créé des polémiques je m’en fou mais actuellement c’est le Quartier Latin qui est au sommet >>.

Mihi…

Continue Reading