Connect with us

News

Ba’ponga : << Expérimenter constamment me renouvelle... >>

Publié il y a

le

par

Invité ce jour, à la matinale de médias 241, Ba’ponga est revenu sur les grandes lignes de sa carrière, en répondant aux questions de l’animatrice vedette du programme, Pryscah Maryelle, ainsi qu’à celles des chroniqueurs. L’une des questions qui a fait l’objet d’une réponse édifiante de la part de Ba’ponga, portait sur la longévité de sa carrière. Car, il faut rappeler que Franck Stéphane Dibault dit Ba’ponga est actif depuis une vingtaine d’années.

Parler de Ba’ponga revient à faire la genèse du rap Gabonais. Puisque, le rappeur a eu à traverser deux des trois décennies de son histoire. Comment expliquer cette longévité ? Telle était la question qui est revenue plus d’une fois, sur le plateau de la matinale médias 241. Pour répondre à cette question, Ba’ponga s’est expliqué en s’appuyant sur un mot : expérience.

En résumé, il dit être d’actualité parce qu’il tente des expériences. Des expériences, qui font qu’il ne porte pas toujours la casquette de rappeur. Car, Ba’ponga préfère se définir comme étant un artiste, parce qu’il se plaît dans le rap aussi bien que dans la chanson. Un choix que ses collègues ne comprenaient pas à une certaine époque. À propos, les critiques les plus acerbes lui ont été adressées : rappeur- zouglou, chanteur, zoukeur et j’en passe. Des mots qui font dire qu’il n’était pas un puriste. Les détracteurs, ignoraient certainement que le fils de Mindoubé souhaitait s’établir sur la durée.

Pour justement s’inscrire dans la durée et traverser les âges, Ba’ponga, a décidé de ne pas vieillir. Il s’explique en ces termes : << Ceux qui vieillissent dans le temps reste sur une musique. >>. À bientôt presque 45 ans, l’artiste est encore à la une et prévoit sortir un nouvel album.

https://www.facebook.com/medias241/videos/254179869682473/?app=fbl

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

News

Le Roi des Punu : Redéfinir l’Humour avec les Vidéos Selfies 4.0

Publié le

le

par

L’humour gabonais connaît une révolution grâce à une nouvelle génération de comiques, parmi lesquels Le Roi des Punu brille avec son approche novatrice de l’humour 4.0. En s’appropriant les réseaux sociaux, cet artiste utilise des vidéos selfies pour créer des sketches hilarants qui font le tour du monde.

Évolution de l’Humour Gabonais :

Autrefois ancré dans les traditions des grands humoristes africains, l’humour gabonais prend désormais une dimension internationale, combinant textes élaborés et observations du quotidien pour susciter le rire. Une nouvelle ère émerge avec l’avènement de jeunes talents comme Le Roi des Punu, qui incarnent cet humour moderne et connecté.

L’Innovation de Le Roi des Punu :

À la différence de ses pairs, Le Roi des Punu opte pour une approche unique en capturant ses performances comiques à l’aide de vidéos selfies. Cette technique personnelle lui permet de créer un lien direct avec son public, mettant en valeur ses mimiques et son jeu d’acteur avec une authenticité rafraîchissante.

Des Sketches Mémorables :

Une vidéo mémorable du Roi des Punu

Dans ses vidéos, Le Roi des Punu se met souvent en scène, parfois accompagné, dans des situations loufoques qui suscitent l’hilarité. De ses péripéties dans une rivière à ses commentaires humoristiques sur l’actualité, ses sketches deviennent rapidement viraux et font le bonheur des internautes gabonais et au-delà.

Une Portée Internationale :

Grâce à son succès sur les réseaux sociaux gabonais, Le Roi des Punu attire désormais l’attention à l’échelle internationale. Des YouTubers américains ont récemment salué son talent, soulignant notamment sa capacité à courir vite lorsqu’il est poursuivi dans ses vidéos, témoignant de son impact mondial croissant.

Avec son humour 4.0 et ses vidéos selfies hilarantes, Le Roi des Punu révolutionne le paysage comique gabonais et s’impose comme une figure incontournable de l’humour moderne.

Mihi..

Continue Reading

News

MOUYANGA : Résonance Culturelle d’un Peuple, Innovation Intemporelle

Publié le

le

par

Dans les profondeurs verdoyantes du Gabon, réside une force musicale ancestrale : MOUYANGA. Depuis trois décennies, ce groupe tradi-moderne a tissé des liens indéfectibles avec la culture Nzébi, capturant l’essence même de la vie au village et les nuances de la transition vers les grandes métropoles.

À travers les rythmes envoûtants de L’NGWALA et les chants mélodieux du LAKA, MOUYANGA a transcendé les frontières pour devenir un pilier incontournable de la scène musicale gabonaise. Leurs performances ont le pouvoir de transporter les auditeurs à travers les époques, racontant les épopées, légendes et histoires des communautés marquées de joie, de peines et de résiliences.

Leur dernier opus, “MAMBANGUE”, vieux de plus d’une dizaine d’années, a été salué comme un chef-d’œuvre, notamment son titre phare “BA MAMBANGUE”, véritable testament vivant de leur dévotion envers la préservation du patrimoine culturel immatériel, des savoirs endogènes et de la riche tradition des peuples du Gabon, tout en domptant les influences de la modernité.

MOUYANGA – BA MAMBANGUE

Pourtant, après plusieurs années sans production aux allures d’un silence de nécrologie musical, MOUYANGA prépare son grand retour, portant en lui l’espoir d’un renouveau artistique.

Sous la direction éclairée de son Président Noël MOUKELI MOUKELI, de son Coordonnateur et Directeur Artistique Thierry NDOUMOU LOUDY, leaders charismatiques, ainsi que son que son manager général Wilfried MALOLA le groupe se lance dans une nouvelle aventure, teintée d’excitation et de promesses.

Les rumeurs circulent, annonçant un nouveau projet dans les tuyaux, sous le titre « NDONGUI » une création qui s’annonce audacieuse et novatrice, dans un intergénérationnel extraordinaire.

Dans les coulisses, les membres de MOUYANGA peaufinent leur art avec passion et détermination. Leurs expériences à l’international les ont enrichis, mais leur cœur reste ancré dans les traditions qui ont façonné leur identité musicale. Ils s’apprêtent à dévoiler une facette encore plus vibrante de leur héritage, fusionnant avec habileté, le passé et le présent.

Pour les fervents admirateurs et les nouveaux auditeurs, l’attente est empreinte d’une anticipation fébrile. Bientôt, les scènes s’embraseront à nouveau sous le feu ardent de MOUYANGA, propageant la magie de la culture Nzébi aux quatre coins du globe, assorti d’une approche fusionnelle avec les rythmiques d’autres groupes ethniques du Gabon.

Alors que le soleil se lève sur une nouvelle ère pour MOUYANGA, une chose est certaine : leur voyage musical est loin d’être terminé. Ils continueront à écrire l’histoire avec chaque note, rappelant au monde la beauté intemporelle de la tradition et la force de la créativité humaine.

Mihi…

Continue Reading

News

Noli Jr : Porteur de l’Âme Musicale d’Oliver N’goma sur les Scènes Rwandaises

Publié le

le

par

“Les morts ne sont jamais partis. Ils sont dans l’ombre qui s’éclaire”, comme l’a exprimé le poète, écrivain et conteur sénégalais Birago Diop. Cette sagesse transcende l’art, où les artistes affirment que “l’artiste ne meurt pas, il vit à travers ses œuvres”. Oliver N’goma, le célèbre chanteur gabonais décédé en 2010, demeure vivant à travers ses œuvres qui continuent de captiver le public. Son fils, Noli Jr, a choisi de suivre les traces de son père.

Initialement interprète des succès de son père, Noli Jr est désormais un artiste auteur-compositeur-interprète. Avec son premier projet “Emmène-moi”, il construit sa carrière en rencontrant un succès indissociable de l’influence de son défunt père. En tant que chanteur zouk, Noli Jr séduit un public qui voit en lui l’héritier d’Oliver N’goma. Cette reconnaissance conduit à des invitations internationales, telles que sa participation au Festival Kompa Zouk 974 à l’Ile de la Réunion.

L’expérience à la Réunion a renforcé la réputation scénique de Noli Jr, suscitant l’intérêt mondial. En février 2024, il entame une tournée au Rwanda, pays où le succès d’Oliver N’goma reste constant. Armé des classiques Afro-zouk de son père et de son propre projet de quatre titres, Noli Jr est prêt à enchanter le public rwandais pendant cette courte période du 21 au 24 février.

Mihi…

Continue Reading