Connect with us

Events

Balla Diabaté, un autre Prince de la Kora

Publié il y a

le

par

Comme son aîné Sidiki DIABATÉ, Balla est un jeune artiste malien qui se distingue par sa capacité à intégrer l’instrument traditionnel appelé Kora, dans la musique moderne.

Balla DIABATÉ sur scène

Au Mali, comme dans d’autres pays du continent Africain, la musique traditionnelle se marie à la musique moderne dans son évolution. Cette tendance est portée par des jeunes artistes qui s’ouvrent au monde en promouvant la culture Africaine. C’est le cas avec la célèbre famille DIABATÉ, dont la nouvelle génération fait résonner la Kora dans un univers différent de celui des précurseurs.

Pendant que Sidiki DIABATÉ fait voyager la Kora très loin, depuis près de dix ans, un autre artiste du même sang affûtait ses armes en arrière-plan. Il s’agit de Balla DIABATÉ. Comme son frère, son père ( Toumani DIABATÉ ) et ses aïeux, l’artiste est un talentueux  instrumentiste de la Kora. Défini comme étant  l’un des meilleurs, Balla DIABATÉ est sollicité par des légendes de la musique Africaine, à l’instar de Youssou N’Dour. Porté par la reconnaissance de ses pairs et l’enthousiasme du public, l’instrumentiste se dévoile un peu plus et envisage suivre les pas de son frère : allier sa voix au son de la Kora.

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Events

Sensibilisation et Inclusion : L’Autisme au cœur des débats sur Akûm Radio

Publié le

le

par


L’autisme, souvent incompris et complexe, a été le sujet principal de l’émission “YÊMÏ” sur Akûm Radio. Animée par Lops et le Dr Marcia ANGUE PEMENGOYE, cette émission a accueilli des invités d’exception : Elisa JAMES, orthophoniste chevronnée, et des membres actifs de l’association IBEKELIA de Port-Gentil, engagée depuis 2018 dans la sensibilisation et l’inclusion des personnes autistes.

Le Portrait de l’autisme :
Le Dr Marcia ANGUE PEMENGOYE, médecin conseil de l’émission, a dressé un tableau de l’autisme comme “une maladie neurodéveloppementale caractérisée par des troubles du comportement, de la communication et des interactions sociales”. Elisa James a enrichi cette définition en mettant en lumière les différents niveaux d’autisme, reflétant la diversité des expériences autistiques : le niveau léger, où les difficultés sont plus subtiles, le niveau modéré, où les enfants ont besoin d’une assistance accrue, et enfin le niveau sévère, caractérisé par des déficits importants dans tous les domaines.

Le rôle des Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) :
Une attention particulière a été portée au rôle crucial des Auxiliaires de Vie Scolaire (AVS) dans l’inclusion des enfants autistes en milieu scolaire. Le constat est alarmant : l’absence d’AVS dans de nombreuses écoles constitue un obstacle majeur à l’inclusion. Cette réalité a été soulignée par le Dr Marcia, mettant en lumière les difficultés rencontrées par les enfants autistes et leurs enseignants.

L’engagement des Associations :
Les membres dynamiques de l’association IBEKELIA ont partagé leur engagement et leur expérience dans la sensibilisation et l’inclusion des personnes autistes. Ogoula Audrey et Ursula Mendome, toutes deux mères ayant des enfants autistes, ont expliqué comment leur expérience personnelle les avait motivées à s’engager activement. Elles ont mis en avant l’importance de l’unité des parents au sein d’associations pour faire entendre leur voix et obtenir davantage de moyens pour accompagner les personnes autistes. Elles ont également encouragé à une communication continue, dépassant les journées mondiales dédiées à l’autisme.

La Prise en Charge Précoce :
Un message fort a été délivré concernant l’importance d’une prise en charge précoce des enfants autistes. Élisa James a insisté sur la nécessité d’un diagnostic précoce pour permettre un accompagnement adapté dès le plus jeune âge. Cette approche précoce est essentielle pour reconnaître et développer les talents spécifiques des personnes autistes.

L’émission “YÊMÏ” sur Akûm Radio a mis en lumière les enjeux cruciaux de la sensibilisation et de l’inclusion des personnes autistes. En réunissant des experts, des associations engagées et la communauté, cette émission a souligné l’importance d’une action collective pour créer un environnement plus inclusif et bienveillant pour tous. Ce message résonne comme un appel à l’action, invitant chacun à contribuer à rendre notre société plus inclusive et respectueuse de la diversité.

Mihi…

Continue Reading

Events

Fally Ipupa et Emma’a : Une Collaboration Potentielle Électrise la Scène Musicale Africaine

Publié le

le

par

Une effervescence contagieuse parcourt le paysage musical africain : les rumeurs fusent quant à une possible collaboration entre deux géants de la scène, Fally Ipupa et Emma’a. Si rien n’est encore confirmé officiellement, l’idée d’une telle alliance suscite déjà un engouement débordant chez les fans.

Fally Ipupa, véritable icône de la musique congolaise, a déjà laissé son empreinte dans l’histoire en collaborant avec des artistes gabonais, à l’instar de son succès retentissant avec Shan’l sur “Où est le mariage”. D’un autre côté, Emma’a, artiste émergente au talent indéniable, a conquis les cœurs avec ses singles, certains produits chez Sony Music, et notamment sa collaboration fructueuse avec Jungeli sur “Biso Mibale”.

Cette possible collaboration représente une opportunité de taille pour Emma’a, lui offrant une vitrine encore plus large sur la scène musicale africaine et francophone. Désormais établie sur la scène internationale, la chanteuse gabonaise partage désormais les scènes avec les grands noms de la musique africaine.

Dans l’attente fébrile d’une confirmation officielle, les fans retiennent leur souffle, conscients que cette alliance prometteuse pourrait bien redéfinir les contours de la musique africaine contemporaine.

Mihi…

Continue Reading

Events

Assises de la Jeunesse : André Jacques AUGAND Accusé de Détournement de Fonds Qualifié de ‘’Voleur’’ par les Délégations

Publié le

le

par

Le Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports au Gabon est secoué par un scandale financier d’envergure. Des délégations venues de l’intérieur du pays accusent le ministre André Jacques Augand de détournement de fonds concernant les Grandes Assises de la Jeunesse Gabonaise, tenues le 27 Mars 2024, préparatoires au Dialogue National Inclusif du 2 Avril 2024. Les 486 millions de francs CFA alloués pour l’événement ont été mis en question, suscitant une vive indignation parmi les délégués. Mercredi 3 avril, une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux montre les délégations dans les couloirs du ministère criant des accusations contre le Ministre Augand.

Des manifestants furieux dénoncent la gestion opaque et autoritaire du ministre, accusant ce dernier d’avoir concentré tous les pouvoirs entre ses mains, laissant le comité d’organisation désarmé. Cette concentration de pouvoir aurait conduit à une organisation chaotique des Grandes Assises, suscitant l’indignation et la frustration parmi les délégués. “Le ministre a détourné les 486 millions de francs CFA remis par les autorités de la Transition pour organiser notre événement”, crient les participants.

Les tensions étaient palpables au sein du comité d’organisation avant même le déclenchement de cette vague de colère. Les questions demeurent : Pourquoi le ministre Augand a-t-il décidé de tout gérer sans consulter le comité d’organisation ? Combien a réellement coûté l’événement, qui a été remanié par le ministère de la Transition ? Ces questions restent sans réponse alors que le ministre reste muet face aux accusations. Dans un contexte où l’un des syndicats du Ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports serait en trêve sociale, la pression pourrait monter pour faire le point sur la gestion du ministère jugée peu satisfaisante depuis l’arrivée du ministre il y a plus de 6 mois.

Mihi…

Continue Reading