Connect with us

Events

Plongée au cœur des traditions : avant-première envoûtante du film ”Le mal ne vient jamais de loin”

Publié il y a

le

par

Le mercredi 09 août 2023 a marqué un événement cinématographique inoubliable avec l’avant-première du long-métrage captivant “Le mal ne vient jamais de loin”, réalisé par Melchy Obiang sous le prestigieux label Studio Montparnasse. La salle polyvalente du quartier Glass à Libreville, au Gabon, était comble pour cette soirée qui a rassemblé journalistes, personnalités publiques et acteurs culturels.

Au cœur de cette œuvre cinématographique se trouve l’histoire fascinante d’une jeune fille, Pauline, dont la naissance a été attendue avec impatience par son père, comblé par l’arrivée d’une héritière après avoir eu que des filles. Dès sa naissance, Pauline se distingue par son intelligence exceptionnelle, éclipsant ainsi l’attention portée à ses frères. Cependant, la jalousie grandissante de ces derniers, associée à l’influence néfaste de leur belle-mère, les pousse à consulter un féticheur pour jeter un sort maléfique sur Pauline, dans le but de la priver de ses dons.

Le rôle principal de Pauline est brillamment incarné par l’actrice talentueuse Léontine EBANETH, qui captive le public par sa performance remarquable. Le réalisateur, Melchy Obiang, s’est entouré d’une équipe exceptionnelle pour donner vie à cette histoire captivante. Dans une déclaration, Melchy Obiang a souligné : “La particularité de ce film est qu’il met en exergue nos rites et traditions. Dans ce film, nous valorisons beaucoup le bwiti, un aspect important de notre patrimoine culturel.”

L’avant-première a été accueillie par des acclamations enthousiastes de la part du public présent, qui a salué le professionnalisme de Melchy Obiang et de son équipe. Les spectateurs ont été transportés dans un monde envoûtant où les traditions et les liens familiaux se mêlent dans une intrigue captivante.

“Le mal ne vient jamais de loin” promet d’être un film qui laisse une empreinte durable dans le paysage cinématographique gabonais, tout en célébrant et en préservant les richesses culturelles et traditionnelles de la région. Les cinéphiles attendent avec impatience la sortie officielle de ce long-métrage prometteur.

La magie du cinéma a opéré lors de cette avant-première, offrant aux spectateurs une expérience inoubliable au cœur des traditions et de l’intrigue. Restez à l’affût pour plus d’informations sur la sortie publique de “Le mal ne vient jamais de loin”, un film qui promet de captiver les cœurs et les esprits.

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Events

La Micro-assurance au Gabon : Marc Nabeth Apporte son Expertise à SAMB’A Assurances

Publié le

le

par

Le 4 juillet dernier, un tournant majeur a été pris dans le domaine de la micro-assurance au Gabon. Marc Nabeth, directeur Digital et Innovation chez Valmen Consulting, a animé un séminaire de formation destiné aux distributeurs de produits de SAMB’A Assurances GABON S.A. Ce séminaire visait à renforcer leurs compétences dans ce secteur clé pour l’inclusion financière.

Un Séminaire de Formation Inédit

Vue du séminaire

Après une série de formations initiales, Marc Nabeth a dirigé une nouvelle session pour armer les participants des outils nécessaires à la maîtrise des bases de la micro-assurance et à la commercialisation des produits de SAMB’A Assurances.

Dr GWODOG NYANGONE accueillant Marc Nabeth

Dr Crépin Magloire Andrew GWODOG NYANGONE, promoteur de la première micro-assurance en zone Cemac, a exprimé sa gratitude pour l’expertise de Marc Nabeth : « Son expérience de 25 ans dans l’accompagnement des acteurs de l’assurance et de la microfinance, de la stratégie à l’opérationnel, est un atout inestimable pour notre équipe. »

Des Objectifs Clairs et Ambitieux

Le séminaire avait pour but de permettre aux distributeurs de comprendre en profondeur les produits et processus de la micro-assurance, de maîtriser les techniques de distribution et de vente, et de saisir les concepts fondamentaux pour garantir le succès opérationnel. « Nous avons abordé les fondamentaux de la micro-assurance, parfois appelée assurance intuitive, en détaillant toute la chaîne de valeur, de la conception du produit à sa distribution et à la gestion des sinistres », a expliqué Marc Nabeth.

Un Concept Accessible et Inclusif

Marc Nabeth a rappelé que la micro-assurance, bien qu’ancienne, reste cruciale pour les sociétés humaines. Conçue pour être accessible à tous, y compris les classes moyennes et les PME, elle simplifie les formalités de souscription et la gestion des contrats tout en offrant une indemnisation rapide. « La micro-assurance doit simplifier la vie des assurés sans les effrayer avec des formalités complexes », a-t-il ajouté.

Répondre aux Besoins Réels des Populations

Le séminaire a permis aux distributeurs de mieux appréhender les enjeux et les risques liés à la micro-assurance, en insistant sur l’importance d’une tarification précise. « Dans de nombreux endroits, les institutions de microfinance s’auto-assurent et calculent parfois les taux d’intérêt de manière non scientifique, ce qui peut être dangereux », a souligné Marc Nabeth.

Vers une Inclusion Financière Accrue

Grâce aux connaissances et aux outils acquis lors de ce séminaire, les distributeurs de SAMB’A Assurances sont désormais mieux préparés pour commercialiser efficacement les produits de micro-assurance. Cette initiative marque un pas en avant vers une inclusion financière accrue au Gabon.

Profil de Marc Nabeth

Marc Nabeth

Marc Nabeth, directeur chez Valmen Consulting, accompagne depuis plus de 25 ans les acteurs du secteur de l’assurance et de la protection sociale dans leurs projets de transformation, de la stratégie à l’opérationnel. Il a travaillé avec de nombreux assureurs et institutions financières et de microfinance tant en France qu’à l’international. Auteur de plusieurs ouvrages sur l’assurance inclusive, il est également Secrétaire Général de la Fondation Entrepreneurs de la Cité et enseigne depuis 2007 au CNAM-ENASS.

Akûm Radio continuera à suivre de près le développement de SAMB’A Assurances et à relayer les avancées sur le concept de la micro-assurance, un domaine nouveau et prometteur au Gabon.

Mihi…

Continue Reading

Events

La USAFE Band charme Urban FM avec des classiques intemporels

Publié le

le

par

La radio Urban FM a récemment été le théâtre d’une performance exceptionnelle de la USAFE Band de l’U.S Air Force, apportant une touche de magie musicale aux studios de la station. Cet événement s’inscrit dans le cadre du partenariat établi entre Urban FM et l’ambassade des États-Unis, renforçant les échanges culturels entre les deux nations.

Une performance magistrale

Durant une vingtaine de minutes, la fanfare, composée de trois femmes et deux hommes, a enchanté l’équipe d’Urban FM avec des interprétations captivantes de classiques de la musique américaine. L’un des moments forts de la prestation a été l’interprétation de “Africa” du groupe de rock américain Toto, extrait de leur dixième album studio sorti en 1982. Ce morceau a particulièrement touché Gina, une des animatrices de la radio, qui a rappelé la reprise de ce titre par le rappeur Ja Rule en 2002, intitulée “The Reign” sur l’album The Last Temptation.

Durant les interprétations de la fanfare, Dafresh, animateur et premier responsable de la radio, a régulièrement annoncé les titres des chansons interprétées, permettant ainsi à l’équipe d’Urban FM d’être en phase avec le jeu, et démontrant aussi sa culture musicale.

Une diffusion numérique réussie

Les abonnés des réseaux sociaux d’Urban FM ont pu suivre l’événement en direct, grâce aux diffusions en temps réel sur les plateformes de la radio. Cette initiative a permis à un public plus large de profiter de ce moment musical unique et de partager l’enthousiasme de l’équipe présente sur place.

Une collaboration fructueuse

Urban FM, émettant sur les 104.5 FM à Libreville, a su tirer parti de son partenariat avec l’ambassade des États-Unis pour offrir à ses auditeurs des expériences culturelles inoubliables. La visite de la USAFE Band s’ajoute à une série de collaborations qui mettent en valeur la diversité et la richesse de la musique américaine.

Une première pour Akûm Radio

Pour la première fois, Akûm Radio, représentée par Donald MIHINDOU, a assisté à cette prestation. “C’était un moment unique et enrichissant. Nous espérons être invités à d’autres événements de ce type pour relayer ces expériences à notre audience, que ce soit par des articles ou lors d’émissions spéciales,” a déclaré M. MIHINDOU.

Des applaudissements nourris

L’équipe d’Urban FM a salué chaque morceau avec des applaudissements enthousiastes, soulignant l’excellence musicale de la fanfare. Ces moments de partage et d’appréciation montrent à quel point la musique peut rapprocher des cultures différentes et créer des souvenirs mémorables.

Vers de nouveaux horizons

photo de famille à l’issue de la prestation

Urban FM et Akûm Radio continueront de promouvoir des événements qui mettent en lumière la diversité musicale et culturelle, tout en renforçant les liens entre le Gabon et les États-Unis. La performance de la USAFE Band restera gravée dans les mémoires comme un exemple éclatant de cette collaboration fructueuse.

Mihi…

Continue Reading

Events

Ouverture du Tronçon Nkok-Ntoum : Un Nouveau Chapitre pour les Infrastructures Routières du Gabon

Publié le

le

par

Le mercredi 03 juillet 2024, la Société Autoroutière du Gabon (SAG) a franchi une étape décisive dans le développement des infrastructures routières du pays avec l’inauguration d’une nouvelle route bitumée à deux voies de 16 km reliant Nkok à Ntoum. Cette réalisation s’inscrit dans les engagements pris lors des visites du Premier ministre Raymond Ndong Sima et du PDG de Meridiam, Thierry Deau.

Un Projet Stratégique pour le Développement Économique

Cette nouvelle route vient compléter les 81 kilomètres de la Route Nationale 1 (RN1) désormais praticables, facilitant les déplacements et le transport des marchandises, et jouant un rôle crucial dans le développement économique du Gabon. En intégrant des ouvrages de drainage pour prévenir les inondations et réduire les besoins de maintenance, le projet prend en compte les enjeux environnementaux.

Partenariat Public-Privé : Un Modèle de Réussite

Ce projet ambitieux est le fruit d’un partenariat public-privé (PPP) entre l’État Gabonais et Meridiam, conclu en 2021. La SAG, maître d’ouvrage délégué, a orchestré la première phase de réhabilitation de la RN1 entre Nkok et Kango (PK24 à PK105). Philippe Julien, DGA de la SAG, a confirmé que la livraison complète du premier tronçon de 93 km est prévue pour la fin de l’année 2024.

Sécurité Routière : Un Enjeu Majeur

Toutefois, la sécurité routière reste une priorité. Les excès de vitesse des conducteurs sur cette nouvelle route, atteignant parfois plus de 100 km/h, posent un sérieux problème, surtout en période de travaux. “Depuis la livraison du tronçon, les chauffeurs vont extrêmement vite sur la route à plus de 100 km/h, cela présente un danger pour les usagers et les techniciens sachant que la route continue d’être en travaux. En conséquence, des mesures seront très bientôt mises en place pour la sécurité de tout le monde,” a déclaré Philippe Julien.

Un Impact Positif sur l’Emploi Local

Le projet de réhabilitation de la RN1 ne se limite pas à la simple construction d’une route. Il représente également une opportunité significative pour l’emploi local. Plus de 1 000 personnes sont impliquées dans ce projet, dont 80% sont des Gabonais. Cette forte participation locale démontre l’engagement du projet envers le développement de compétences et la création d’emplois dans le pays.

Une Visite de Presse Révélatrice

Lors d’une visite de presse organisée par la SAG, les journalistes ont eu l’occasion de parcourir les différents points clés du tronçon pour observer de près l’avancement des travaux et les infrastructures mises en place. La visite a commencé à PK24, le point de départ de cette section, où les journalistes ont pu voir les travaux de drainage conçus pour éviter les inondations et assurer la durabilité de la route.

Les représentants de la presse ont ensuite été conduits à PK29+900, où le responsable QHSE de la SAG a présenté la construction d’un dalot, une structure cruciale pour le drainage des eaux pluviales. Les journalistes ont pu constater l’importance de ces ouvrages pour la sécurité et la longévité de la route.

À PK34+400, l’attention s’est portée sur la construction d’un regard par la Société d’Énergie et d’Eau du Gabon (SEEG). Cet ouvrage assure la gestion des infrastructures souterraines et la coordination avec d’autres services publics, un aspect essentiel pour une route moderne et bien intégrée.

La visite s’est poursuivie à PK34+800, où les journalistes ont pu observer les initiatives ESG (Environnement, Social, Gouvernance) mises en place par la SAG. Un exemple marquant a été la reconstruction d’une maison pour les populations affectées par le projet (PAP). Cette action montre l’engagement de la SAG envers les communautés locales et son effort pour minimiser l’impact social des travaux.

Tout au long de la visite, Philippe Julien, DGA de la SAG, a expliqué les différentes étapes du projet et répondu aux questions des journalistes. Il a souligné l’importance de ce projet pour le développement du Gabon et a félicité toutes les parties prenantes pour leur engagement et leur travail acharné.

Une Réussite Partagée

“L’ouverture de cette route marque une étape cruciale dans l’amélioration des conditions de vie de la population gabonaise,” a déclaré Philippe Julien. “Nos engagements ont été respectés, et les usagers de la route peuvent désormais circuler dans un confort nouveau.”

Vers une Circulation Fluide et Sécurisée

Avec cette première portion de la RN1 en service, le Gabon progresse vers l’objectif d’un réseau routier moderne et efficace. Les travaux à venir promettent de renforcer encore cette infrastructure vitale, offrant une circulation fluide, sécurisée et confortable pour des milliers d’usagers quotidiens, et améliorant ainsi les conditions de vie de la population gabonaise.

Mihi…

Continue Reading