Connect with us

Clips

L’humoriste ” Mayombo ” se met à la chanson

Publié il y a

le

par

Connu dans son pays natal ( Le Gabon ), en Afrique et en Europe en qualité d’humoriste ” Mayombo ” ajoute une accorde à son arc, en se lançant dans la chanson.

Mayombo qui est devenu Youtubeur, humoriste et influenceur dans le plus grand des hasards s’essaie à la chanson. Pas plus tard que le 08 Août dernier, celui qui se fait appeler ” le mimi des mimis ” a sorti un single vidéo, les retombées. Cette sortie matérialise les annonces qui ont été faites par le néo chanteur sur les réseaux sociaux au mois de Juillet dernier. À l’époque les followers de Mayombo n’y croyaient pas, car pensant que l’humoriste cherchait à faire rigoler les internautes en cette période de crise sanitaire de la Covid-19.

La vidéo du single ” Les retombées ” représente toutes les deux facettes de l’artiste. On peut rigoler en voyant ces mimiques et en écoutant des mots et des phrases qu’il utilise très souvent dans ces sketchs. Comme on peut aussi apprécier son talent d’artiste chanteur par son flow.

Une vidéo bling-bling

Le single vidéo de Mayombo est digne de celui d’un Rappeur à succès. Car, on n’y retrouve des éléments qui symbolisent la vie ostentatoire que peut mener un jeune homme qui en a dans les poches et dans les comptes bancaires : grosse voiture, balade en mer, séjour sur une île, boissons hors de prix et des belles nanas. On comprend qu’il faut avoir des liasses de billets lorsqu’on souhaite s’éclater comme Mayombo. << La vie c’est le moyen >>, comme l’humoriste aime le dire.

Pour cette première vidéo en tant que chanteur, Mayombo a reçu le soutien de Créol qui fait une courte apparition dans le clip.

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clips

De Roi de Rio à Explorateur Artistique : Lagaff se Réinvente avec ‘’Ya Personne’’

Publié le

le

par

Après une absence remarquée, LAGAFF, le rappeur incontournable de la scène hip-hop gabonaise, fait un retour fracassant avec son nouveau titre “Ya personne”. Connu pour ses punchlines percutantes et son style unique, LAGAFF se réinvente tout en affirmant son statut de légende vivante du rap. Depuis ses débuts au milieu des années 2000, il a su conquérir le cœur du public avec des titres devenus des classiques. Cependant, ces dernières années, l’artiste a traversé des périodes difficiles, mettant en pause une carrière pourtant bien lancée.

Pour son grand retour, LAGAFF surprend en adoptant des sonorités afro, notamment l’Amapiano, un genre musical sud-africain en pleine expansion. Cette transition audacieuse marque une nouvelle étape dans la carrière du rappeur, qui parvient à s’adapter aux tendances actuelles tout en conservant l’essence de son art. “Ya personne” est une déclaration de talent et de confiance. Sur un rythme entraînant, LAGAFF revendique sa place au sommet du hip-hop gabonais. Ses paroles, empreintes d’ego et de fierté, illustrent parfaitement cette attitude conquérante.

Les amateurs de LAGAFF, habitués à son style authentique et ses textes incisifs, découvrent avec enthousiasme cette nouvelle facette de l’artiste. Si certains peuvent être surpris par ce changement de registre, la qualité de sa plume et l’énergie de son interprétation restent indéniables. Les fans de la première heure comme les nouveaux adeptes saluent cette évolution artistique qui démontre la capacité de LAGAFF à se réinventer sans perdre son identité.

Le retour de LAGAFF avec “Ya personne” est plus qu’un simple événement musical. Il symbolise la résilience et l’adaptabilité d’un artiste qui a su surmonter les épreuves pour revenir au sommet. Avec ce nouveau titre, LAGAFF montre que le hip-hop gabonais est en pleine mutation, prêt à s’ouvrir à de nouvelles influences tout en restant authentique. Alors que les fans attendent impatiemment de découvrir les prochains projets de LAGAFF, une chose est certaine : le rappeur est bel et bien de retour, et il ne voit personne en face de lui.

Mihi…

Continue Reading

Clips

‘’Me Sôya’’ : Tina Minkoué offre un hommage vibrant aux traditions gabonaises

Publié le

le

par

Tina Minkoué, célèbre artiste gabonaise, continue de faire rayonner la culture de son pays à travers son dernier titre “Me Sôya”, extrait de l’album “Apothéose”. Ce morceau, qui bénéficie désormais d’un clip vidéo, met en lumière la gratitude envers Dieu, une thématique récurrente dans les traditions locales. Dans la vidéo, Tina illustre cette reconnaissance par des gestes symboliques : elle parcourt le marché pour acheter des présents destinés à Dieu, tout en chantant et dansant, bénissant ainsi ses actions avant leur concrétisation.

Malgré son installation à l’étranger depuis plusieurs années, Tina Minkoué reste profondément connectée à ses racines gabonaises. Ses nombreux retours au pays nourrissent son œuvre et son inspiration. Le clip de “Me Sôya” a été tourné dans des décors authentiques du Gabon et de l’Afrique centrale, soulignant son engagement à représenter fidèlement ses origines culturelles. Avec chaque titre de l’album “Apothéose”, elle cherche à promouvoir et préserver le patrimoine gabonais.

Tina Minkoué ne se contente pas de créer de la musique ; elle véhicule des histoires et des valeurs profondément ancrées dans la tradition. Son travail établit un lien entre les générations, honorant le passé tout en embrassant le présent. En touchant un public international croissant, Tina prouve que l’authenticité et les traditions peuvent transcender les frontières, faisant d’elle une ambassadrice de la culture gabonaise sur la scène internationale.

Mihi…

Continue Reading

Clips

‘’Le Pas Du Mapane’’ : Sly’A & Edy GM, La Blu Cantrell et le Sean Paul de la Scène Urbaine Gabonaise

Publié le

le

par


Dans un mariage de talents musicaux, les artistes gabonais Sly’A et Edy GM s’associent sous le label Africa Dream de Mario pour présenter “Le Pas Du Mapane”, un titre qui non seulement participe à la promotion de leur prochain EP “TrantZeroWit”, mais qui incarne également une fusion audacieuse de RnB, hip-hop et reggae, propulsant les auditeurs dans un univers sonore riche en énergie et en créativité.


L’inspiration derrière “Le Pas Du Mapane” émerge d’une source inattendue : “Parce que tu crois” de Charles Aznavour. Cette mélodie intemporelle, revisitée par des artistes renommés tels que Dr. Dre et Blu Cantrell, trouve une nouvelle incarnation entre les mains de Sly’A et Edy GM. En puisant dans des influences diverses, ces artistes établissent un pont entre les générations et les genres musicaux, offrant une expérience sonore à la fois familière et innovante.

La Collaboration Explosive :
Sly’A, une figure établie sur la scène urbaine gabonaise, et Edy GM, un artiste émergent plein de promesses, unissent leurs forces pour créer une synergie musicale irrésistible. Leur collaboration sur “Le Pas Du Mapane” marque le début d’une nouvelle ère dans l’industrie musicale gabonaise, combinant l’expérience de Sly’A avec la fraîcheur et la créativité d’Edy GM pour offrir un son authentique et dynamique.

Le Clip Entraînant et l’Avenir Prometteur :
Accompagnant la chanson, le clip de “Le Pas Du Mapane” propose un groove à la jamaïcaine qui invite à la danse, capturant l’énergie contagieuse de la musique. Alors que le titre participe à la promotion de l’EP “TrantZeroWit” et gagne en popularité sur les ondes, l’avenir semble prometteur pour Sly’A et Edy GM. Soutenus par le label Africa Dream, ces artistes sont prêts à conquérir le cœur des amateurs de musique gabonaise et internationale, propulsant ainsi leur musique vers de nouveaux sommets.

“Le Pas Du Mapane” témoigne du talent et de la créativité exceptionnels de Sly’A et Edy GM, qui réinventent la scène musicale gabonaise avec leur fusion innovante de genres. Alors que leur collaboration continue de captiver les auditeurs et participe à la promotion de leur prochain EP “TrantZeroWit”, il est clair que ces artistes sont destinés à marquer l’industrie musicale avec leur son unique et entraînant. Restez à l’écoute pour découvrir ce que l’avenir réserve à ces deux talents prometteurs de la musique gabonaise.

Mihi…

Continue Reading