Connect with us

Singles

”L’argent”, Latchow dévoile l’audio

Donald

Publié il y a

le

par

L’argent, son pouvoir et son influence sur la société, Latchow nous en parle !

L’argent (Audio)

C’est ce samedi 21 novembre à 17h30minutes, comme annoncé, que Latchow a dévoilé le titre, “L’argent”. Ce titre est loin de ressembler à tout ce dont l’artiste nous avait habitué ces derniers temps. En ce sens, qu’il touche à une réalité de la société qui est loin des bisous, des câlins et des chagrins d’amour.

Cover

En effet, dans sa nouvelle production, l’artiste vedette de Dynastie touche les coeurs et les consciences en parlant d’un sujet évocateur : l’argent, son pouvoir et son influence. Dans cette chanson, Latchow ressort des exemples qui mettent un peu plus en lumière notre rapport à l’argent.

De cette chanson, on retient que l’argent est au coeur de la vie des Hommes. Une réalité chantée par Latchow qui remet un peu plus sur la table un sujet de société dont les conclusions sont disparates.

Mihi…

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Singles

“TÉTA GHÉKONDO” : Un hommage vibrant à Vyckos EKONDO

Donald

Publié le

le

par

Ce vendredi 15 septembre 2023, le Gabon se prépare à honorer la mémoire de Vyckos EKONDO, une icône de la culture gabonaise. Un mois après son décès à Casablanca des suites d’une lutte acharnée contre un cancer, la nation tout entière se rassemble pour lui rendre un hommage solennel et vibrant. Au-delà de la tristesse de sa disparition, c’est la célébration de son héritage musical et de son engagement en faveur de la culture gabonaise qui prend le devant de la scène.

Vyckos EKONDO, dont la carrière artistique a traversé plusieurs générations, a été bien plus qu’un chanteur. Il était le gardien zélé de l’identité culturelle gabonaise, s’opposant avec passion à l’impérialisme culturel qui menaçait de noyer nos traditions. Sa disparition a laissé un vide immense, ressenti non seulement par ses pairs artistes, mais par tout un pays. C’est pourquoi de nombreux artistes gabonais se sont réunis pour rendre hommage à ce pilier de la musique gabonaise en reprenant son titre inspirant, “AYUBA”, sous le nouveau nom de “TÉTA GHÉKONDO”. Ce geste musical et émotionnel unit la nation dans le souvenir de sa voix puissante et de sa détermination indéfectible à promouvoir la culture gabonaise.

Alors que le Gabon se prépare à dire au revoir à Vyckos EKONDO, les cœurs sont lourds, mais remplis d’amour et de gratitude pour tout ce qu’il a apporté. “TÉTA GHÉKONDO” résonnera dans les esprits et les cœurs de chacun, apportant joie et consolation à une nation endeuillée. Vyckos EKONDO, alias “PAPA EKONDO”, restera à jamais dans nos mémoires et continuera à vivre à travers sa musique intemporelle et son dévouement à la culture gabonaise.

Mihi…

Continue Reading

Singles

Saydric London : Quand la musique devient le porte-voix d’un peuple opprimé

Donald

Publié le

le

par

Dans cet article, nous mettons en lumière le talentueux artiste hip-hop et RnB, Saydric London, dont la chanson “On n’a rien dit” est sortie le 26 août 2023, jour des élections générales. À travers ce titre, Saydric London dénonce le contexte politique, économique et social qui ne favorise pas la vie de ceux qui ne font pas partie du régime en place au Gabon. Inspiré par les rythmes Ikoku et Élone, il se positionne comme un artiste engagé pour promouvoir la liberté d’un peuple opprimé.

“On n’a rien dit” est bien plus qu’une simple chanson. Saydric London utilise sa créativité artistique pour donner une voix à ceux qui sont souvent privés de parole dans la société. Les paroles percutantes reflètent un appel à l’action, dénonçant les injustices et les inégalités auxquelles le peuple gabonais est confronté. À travers des rythmes entraînants et des mélodies captivantes, Saydric London réussit à transmettre un message puissant et engageant. En utilisant les influences musicales locales telles que l’Ikoku et l’Élone, il parvient à créer une connexion profonde avec son public et à encourager la prise de conscience.

Saydric London est un exemple inspirant de la façon dont la musique peut être utilisée comme un vecteur de changement social et politique. Sa chanson “On n’a rien dit” a ouvert un dialogue important sur les problèmes du Gabon, stimulant la réflexion et la prise de conscience chez les auditeurs. En utilisant ses talents artistiques pour défendre les droits de ceux qui sont opprimés, Saydric London montre le pouvoir de l’expression artistique pour façonner positivement le monde qui l’entoure. Avec sa voix influente et ses paroles engagées, il est clair que Saydric London laisse une empreinte durable dans l’industrie de la musique et dans la lutte pour la liberté et la justice.

Mihi…

Continue Reading

Singles

Don’zer, le rappeur gabonais “le père de la chose”, déferle sur la scène musicale avec un “l’intro” de son prochain album

Donald

Publié le

le

par

Dans le paysage musical gabonais, un artiste émerge avec force et charisme. Don’zer, surnommé “le père de la chose”, est l’une des figures emblématiques du rap gabonais grâce au rythme entrainant “tcham”. Avec la sortie de son nouvel album intitulé “UBIQUITÉ” à venir, Don’zer fait déjà parler de lui et montre sa gratitude envers ses fans à travers le morceau d’introduction.

Le rythme “tcham” popularisé par Don’zer a conquis Libreville et le reste du Gabon. Les mélodies entraînantes et les paroles percutantes de ses chansons ont rapidement séduit un large public. Son nouvel album, “UBIQUITÉ”, promet d’offrir des moments de musique de haute qualité et de célébrer la diversité culturelle du pays. En attendant, il a dévoilé “l’intro” de l’album, un morceau qui exprime sa gratitude envers ses fans pour leur soutien indéfectible. Mais “l’intro” est bien plus qu’un simple remerciement, il est aussi un rappel de la force et de l’espoir que Don’zer souhaite transmettre à la société gabonaise.

Don’zer est en train de faire une entrée fracassante sur la scène musicale gabonaise avec son futur album “UBIQUITÉ”. Son talent et sa créativité séduisent de plus en plus de fans, qui attendent avec impatience la sortie complète de son album. En attendant, “l’intro” est un témoignage de gratitude envers ses supporteurs, mais également un message de force et d’encouragement adressé à la société gabonaise tout entière. Le futur prometteur de Don’zer est l’illustration parfaite de la richesse et du dynamisme de la musique gabonaise.

Mihi…

Continue Reading