Connect with us

Events

Enfants de Ker Leyti : Un spectacle placé sous le signe de la cohésion culturelle entre le Sénégal et le Gabon.

Publié il y a

le

par

Ce sont des bambins appliqués, sourires figés sur les visages, qui ont livré un show mémorable au centre culturel Blaise Senghor. Pendant 2h, les enfants de Ker Leyti, structure créée par le Dr Massamba Gueye, ont fait étalage de leur talent en livrant 20 titres au public. Le spectacle s’est inspiré des comptines africaines particulièrement celles du Sénégal et du Gabon. Les enfants ont servi un spectacle de chant et de danse , avec des mises en scène adaptées à chaque passage. Parmi les œuvres jouées, on retrouve l’un des célèbres titres de Miriam Makeba « Malaika » ou encore la chanson camerounaise « Zamina mina ». Ils ont restitué les fruits de 10 jours de travail acharné pilotés de main de maître par l’artiste chanteuse auteure, compositrice Naneth spécialement venue du Gabon pour l’occasion. « Ce n’était pas si simple que ça, raconte la femme qui a arboré la casquette de formatrice durant une dizaine de jours, j’ai été confronté à la barrière de la langue. Après on a dû refaire des assises et instaurer une méthode de travail qui consistait à tout évaluer en traduction et à prendre des décisions tous ensemble avant de repartir vers les enfants ».

Des difficultés, d’ordre climatique, ont aussi été notées lors de ces ateliers. Confrontés aux inondations après une dizaine de jours de répétition, les membres de la structure avaient décidé de fermer les portes de l’établissement. Mais c’était sans compter la détermination des principaux acteurs. « Les enfants et Naneth ont refusé d’arrêter la résidence », raconte le Dr Massamba Gueye ajoutant que les principaux concernés ont fait montre d’un investissement total dans ce projet. 

La rencontre entre le professeur sénégalais et l’artiste gabonaise s’est déroulée en juillet 2022 lors des Samba. Présente dans l’atelier de formation du docteur, l’actrice culturelle gabonaise va faire part de son envie de développer un projet en Afrique de l’ouest. « Naneth est au cœur de ce projet, elle a réfléchi sur le projet, elle a mené les ateliers et conduit les formations. Elle est la maîtresse d’œuvre de ce spectacle ». Il ajoute : « Je me suis dit, qu’en tant que chercheur travaillant sur le patrimoine, qu’au lieu de faire des théories, laissons Naneth s’imprégner entendre les chants pour qu’on décloisonne cette notion de territorialité en Afrique. »

Rappelant les liens historiques entre le Sénégal et le Gabon, notamment avec le séjour de Cheikh Ahmadou Bamba et le partage de connaissances entre les deux pays, Dr Gueye estime que ces bonnes relations doivent aussi s’exprimer sur scène. « Le Gabon et le Sénégal ont des liens particuliers qui ne sont pas que politique. Ce sont des liens de brassage. Des familles mixtes sénégalo-gabonaises sont présentes ici. Je pense qu’aucun gabonais ne se sent étranger au Sénégal et aucun sénégalais ne se sent étranger au Gabon », pense le Dr Gueye.

Le continent africain est connu pour sa pluralité culturelle. Malgré cette diversité  foisonnante, des similarités peuvent être notées entre certains peuples. C’est le constat fait par le Dr Massamba après ces jours d’échange avec Naneth : « La seule différence qu’il y a entre les contes et les chants gabonais et sénégalais, c’est la langue. Les textes disent la même chose. La seule différence est que dans les comptes gabonais, là où il y a de la pluie et de l’eau, ici c’est remplacé par du vent et de la poussière. Mais ce sont les mêmes thématiques, les mêmes invariants, les mêmes personnages et les mêmes leçons de morale. Ce qui change c’est que l’araignée très présente dans les contes gabonais à la place de Leuk (le lièvre) au Sénégal et en Afrique de l’ouest ». 

Le fondateur de Ker Leyti a donné rendez-vous en 2023 avec « ses enfants » pour une prestation au grand théâtre Daniel Sorano. 

Source : Seneweb

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Events

Jaquou Le Bantu : Un Rire International au Cœur de Ya Park

Publié le

le

par

La scène humoristique de Libreville s’apprête à accueillir un événement exceptionnel avec le spectacle “IL FAUT QUE JAQUOURS” de l’humoriste international gabonais Jaquou Le Bantu. Réputé pour son style unique et sa capacité à faire rire les foules, Jaquou Le Bantu est deux fois finaliste du prix RFI Talent du Rire et a participé à plus de sept reprises à l’émission Le Parlement du Rire de la société Gondwana -city Productions de Mamane, humoriste, auteur, producteur, chroniqueur.

Un Spectacle à Ne Pas Manquer

Prévu pour le samedi 27 juillet 2024 à 19h45, le spectacle aura lieu à Ya Park, un lieu emblématique situé au feu tricolore des 9 étages. Connu pour sa capacité à transformer des situations ordinaires en moments hilarants, Jaquou Le Bantu promet une heure de rires garantis. Le spectacle, co-écrit avec Varney Mondjo et Patrick Charferry, adopte le style stand-up à l’américaine, offrant une expérience rafraîchissante et captivante.

Une Soirée Pour Toute la Famille

Jaquou Le Bantu n’est pas seulement un humoriste; il est un ambassadeur du rire accessible à tous. Son spectacle “IL FAUT QUE JAQUOURS” est conçu pour divertir sainement et offrir une soirée inoubliable aux familles et aux groupes d’amis. Que vous soyez amateur de comédie ou simplement en quête d’une activité amusante pour le week-end, cette performance est faite pour vous.

Informations Pratiques

Pour assister à ce spectacle mémorable, les billets sont disponibles à des tarifs abordables : 10.000 FCFA pour les places standard et 15.000 FCFA pour les places VIP, offrant une expérience encore plus immersive. Les réservations peuvent être effectuées en contactant le numéro suivant : 077 61 90 72.

Un Talent Reconnu

Jaquou Le Bantu s’est imposé sur la scène internationale grâce à son charisme et son talent inégalé pour la comédie. Son passage fréquent à l’émission Le Parlement du Rire sur Canal+Pop témoigne de sa popularité et de son aptitude à captiver un large public. Ses prestations sont marquées par une énergie débordante et une capacité à connecter avec son audience, faisant de lui une figure incontournable de l’humour contemporain.

Ne manquez pas l’opportunité de voir Jaquou Le Bantu en direct à Ya Park pour une soirée de rires et de plaisir. Le spectacle “IL FAUT QUE JAQUOURS” promet d’être un moment fort de la scène humoristique de cette année, une célébration de la comédie et de la convivialité.

Réservez vos billets dès maintenant et préparez-vous à une soirée mémorable en compagnie de l’un des humoristes les plus talentueux de sa génération.

Luc/Mihi…

Continue Reading

Events

Playoffs du Slam 4ème édition : Don Loopiano Sacré Champion

Publié le

le

par


L’Institut français de Libreville a récemment vibré au rythme des mots et des rimes avec la 4ème édition des Playoffs du Slam. Parmi les 20 participants initiaux, deux finalistes ont captivé le public et les juges : Don Loopiano et Dana Marcelle. Au terme d’une compétition serrée, Don Loopiano a été couronné vainqueur avec un point d’avance, marquant un score final de 28-27.

La finale a offert une véritable démonstration de talent et de créativité. Elle s’est déroulée en trois étapes distinctes : un texte inédit, un texte déjà utilisé lors de la compétition, et un texte imposé. Ce dernier, rédigé sur place en seulement 10 minutes, avait pour thème la protection de la nature. Malgré cette contrainte, les finalistes ont livré des performances remarquables.

Dana Marcelle a particulièrement brillé lors de la prestation sur le thème imposé, intégrant habilement le titre “Brule” du groupe de rap français Sniper, démontrant une créativité et une inspiration exceptionnelles. Cependant, la constance et la maîtrise de Don Loopiano tout au long des trois étapes lui ont permis de décrocher la victoire.

Pour cette performance remarquable, Don Loopiano a remporté une enveloppe de 500.000 FCFA. Cette victoire est un aboutissement pour ce slameur expérimenté qui a participé à toutes les éditions des Playoffs du Slam depuis leur lancement. C’est la première fois qu’il atteint le sommet, un succès qu’il attribue à son engagement sans faille pour le slam, pratiquant son art quatre heures par jour, comme il l’a partagé lors de son passage à l’émission matinale DafreshMorning sur Urban FM.

Les Playoffs du Slam, un projet de la radio Urban FM, jouent un rôle crucial dans la promotion de la culture du slam au Gabon. Ils offrent une scène aux artistes pour exprimer leurs talents et partager leurs passions avec un public toujours plus large.

Don Loopiano, fort de sa victoire, incarne désormais un modèle pour les jeunes slameurs gabonais. Son parcours illustre que persévérance et passion sont les clés du succès dans le monde du slam. Avec cette victoire, il ouvre une nouvelle page de son histoire, inspirant une nouvelle génération à poursuivre leurs rêves avec détermination et créativité.

Mihi…

Continue Reading

Events

Nzeng-Ayong : Une Journée de Sensibilisation et d’Autonomisation avec QG JEUNE

Publié le

le

par


Le 30 Mai 2024, Nzeng Ayong a été le centre d’une journée d’échanges et de sensibilisation dédiée aux jeunes filles mères. Organisé par l’UNESCO Libreville, le Ministère des Affaires Sociales, et l’UNFPA, cet événement a également vu la participation de l’ONG FEMACT, gestionnaire du projet QG JEUNE Gabon de l’UNFPA. Les discussions ont porté sur des thèmes essentiels tels que la santé sexuelle et l’autonomisation des jeunes mères.

Témoignages et Discussions Inspirantes

La journée a commencé avec des discussions interactives, mettant en avant l’importance de l’éducation en matière de santé sexuelle. Nadine Nathalie AWANANG, Ministre des Affaires Sociales, a partagé son histoire personnelle, en déclarant : “Être jeune fille mère n’est pas une fatalité. Avec le soutien adéquat, nous pouvons surmonter les défis.” Elle a également souligné que le gouvernement mène de nombreuses activités à travers son ministère pour soutenir les jeunes filles mères, d’où sa présence à cet événement. Son témoignage a encouragé les jeunes filles présentes à croire en leur avenir et à ne pas se laisser définir par leur situation actuelle.

Services de Santé Cruciaux

L’ONG Port Gentillesse, via sa clinique mobile “Sensibilisation Santé Sexualité”, a offert des services essentiels tout au long de la journée. Les participantes ont pu bénéficier de la pose d’implants contraceptifs, de la distribution de préservatifs, ainsi que de tests de grossesse et de VIH rapides et confidentiels. Ginelle FRANCYDA de l’ONG 3S a souligné : “Connaître les moyens de contraception disponibles est crucial pour prendre des décisions éclairées concernant sa santé.”

Autonomisation par l’Information

KENGUE Halbernis, Présidente de l’Association des Jeunes Filles Mères du Gabon, a mis l’accent sur l’autonomie des jeunes mères. “Notre objectif est de fournir les ressources et le soutien nécessaires pour que chaque jeune fille mère puisse envisager un avenir meilleur et plus autonome,” a-t-elle affirmé.

QG Jeune : Un Espace d’Opportunités

Le stand de QG Jeune, animé par Noel Denis Mavioga, a été l’un des moments forts de la journée. Outre la présentation de la plateforme, qui propose des activités éducatives variées, Noel Denis Mavioga a animé la “roue du fun”, une activité ludique permettant aux participantes de découvrir les multiples ressources offertes par QG Jeune. “Nous voulons que chaque jeune fille trouve ici les outils nécessaires pour réussir et s’épanouir,” a-t-elle déclaré. Elle a également encouragé les jeunes filles mères à s’inscrire sur la plateforme QG JEUNE pour profiter pleinement de tous les services et opportunités disponibles (http://www.qgjeunegabon.org).

Prochains Rendez-vous de QG Jeune

Pour continuer sur cette lancée positive, QG Jeune a récemment annoncé sur ses réseaux sociaux les prochaines interventions de la clinique mobile :

  • Mardi 18 Juin 2024 : à l’ENEF
  • Mercredi 19, Jeudi 20, et Vendredi 21 Juin 2024 : au PK9 au Pavé

Après la journée de sensibilisation à Nzeng Ayong, QG JEUNE, à travers la clinique mobile, est depuis ce mardi 18 juin à l’ENEF, et sera présente au PK9 au Pavé jusqu’au vendredi 21 juin. Tous les services seront gratuits pour les jeunes de 19 à 25 ans.

Cette journée à Nzeng Ayong a démontré que “l’éducation et l’information sont les clés pour autonomiser les jeunes filles mères”. En leur offrant des ressources et un soutien adapté, ces initiatives permettent à ces jeunes femmes de prendre en main leur avenir avec confiance et détermination.

Gina/Mihi…

Continue Reading