Connect with us

Singles

” B.R.I ” de Ng Bling, un titre pour conscientiser les jeunes aux conséquences du grand banditisme.

Publié il y a

le

par

En retrait des sujets légers, vulgaires et festifs, comme constaté dans son dernier album en date ” T.R.A.N.S.C.E.N.D.A.N.T “, Ng Bling sort désormais des titres qui participent à l’éducation de ses mélomanes.

En effet, il y a de cela deux ( 02 ) mois, le rappeur sortait ” B.R.I ” ( Brigade de Recherches et d’Intervention ).

Ce titre s’adresse aux jeunes qui abandonnent la route des études pour le trafic et la vente des stupéfiants : une activité réprimée par la loi. Développé avec codes de la rue, le message de Ng Bling met un jeune face aux conséquences qu’engendrent le grand banditisme.

Marchand à contresens de la loi, ce dernier voit les agents de la B.R.I frapper à sa porte.

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Singles

Bien avant Tam Sir, Movaizhaleine aurait pu se faire son propre “Coup du Marteau”

Publié le

le

par

Dans l’effervescente scène hip-hop gabonaise, un groupe local a jadis osé briser les frontières des genres avec audace et créativité. Movaizhaleine, formation gabonaise reconnue pour son style unique mêlant tradition, reggae et rap, avait déjà anticipé la fusion entre le Zouglou et le Coupé-Décalé bien avant que cela ne devienne une tendance. À travers leur titre emblématique “Maman Jolie”, le groupe a offert un aperçu de cette symbiose musicale, séduisant un public aussi diversifié que fervent.

Au début des années 2000, alors que le mouvement Coupé-Décalé battait son plein en Côte d’Ivoire, Movaizhaleine a su capturer l’essence de cette frénésie musicale et l’incorporer dans leur propre sonorité en 2006-2007. “Maman Jolie” était bien plus qu’une simple chanson ; c’était une expérience auditive qui invitait au mouvement et à la célébration, transcendant les barrières linguistiques et culturelles.

Malheureusement, malgré le succès rencontré, le groupe n’a pas pleinement exploité le potentiel de cette incursion dans le Coupé Décalé. Les contraintes du milieu hip-hop et peut-être une certaine réticence ont empêché Movaizhaleine de capitaliser sur cette expérience, laissant un certain public sur sa faim.

Pourtant, avec l’évolution des tendances musicales et l’avènement de l’Afro dans le paysage hip-hop, l’heure est peut-être venue pour Movaizhaleine de réaffirmer sa présence. Alors que des artistes comme Tam Sir, un talentueux artiste hip-hop ivoirien, connaissent un succès international en intégrant des éléments du zouglou et coupé décalé dans leur musique, Movaizhaleine pourrait récidiver et marquer son propre “coup du marteau”.

Tam Sir, célèbre pour son titre “Coup du Marteau”, a récemment décroché un disque d’or, témoignant de la pertinence et de la portée de cette fusion musicale. Dans un paysage musical en constante évolution, où les frontières entre les genres s’estompent de plus en plus, le retour de Movaizhaleine pourrait être accueilli avec enthousiasme par les amateurs de musique gabonaise et au-delà. Leur capacité à fusionner les traditions avec les sonorités contemporaines offre un potentiel immense, et il est temps que le monde redécouvre la magie de Movaizhaleine.

Mihi…

Continue Reading

Singles

Espoir la Tigresse Revitalise son Titre “Efficace” sous le Nom “Alexis” avec une Touche de Kompa

Publié le

le

par


Dans le monde de la musique gabonaise, Espoir la Tigresse continue de faire sensation avec sa dernière initiative artistique. Après avoir essuyé des critiques pour sa prestation live précédente à l’Institut Français, dans le cadre d’un café concert, la chanteuse déterminée a décidé de retourner en studio pour donner une nouvelle vie à son titre emblématique “Efficace”. Sous le nouveau nom “Alexis”, la chanson a été réinventée avec une infusion de Kompa, montrant ainsi la capacité de l’artiste à évoluer et à s’adapter aux tendances actuelles.


Espoir la Tigresse, connue pour sa force de caractère, n’a pas laissé les critiques affecter son dévouement à son art. Au lieu de cela, elle a pris ces commentaires comme une motivation supplémentaire pour repenser sa musique et offrir quelque chose de nouveau à ses fans. Sa décision de collaborer avec le label de production Music Touch témoigne de son engagement envers la qualité et son désir d’explorer de nouveaux horizons musicaux.


Bien que la sortie de “Alexis” ait suscité diverses réactions de la part des mélomanes, Espoir la Tigresse a accueilli les critiques avec ouverture. Alors que certains ont salué sa démarche et ont apprécié l’ajout de Kompa à son répertoire, d’autres ont exprimé des réserves quant à l’évolution de sa voix. “La musique est agréable, mais j’espère que sa voix continuera à s’améliorer avec le temps”, a commenté un fan. Cependant, la chanteuse reste concentrée sur son objectif de célébrer la culture gabonaise à travers sa musique.


Espoir la Tigresse a souligné l’importance de la culture dans son travail artistique, affirmant que la Kompa en langue Fang représente un véritable brassage culturel et contribue à son identité en tant qu’artiste. “Je suis fière de représenter la culture gabonaise à travers ma musique. La Kompa en langue Fang est une fusion culturelle qui me tient à cœur et qui fait partie intégrante de mes aspirations musicales”, a déclaré la chanteuse. Elle a exprimé sa gratitude envers ses fans et a promis de continuer à repousser les limites de sa créativité pour offrir une expérience musicale enrichissante.


À travers sa réinterprétation audacieuse de “Efficace” en “Alexis”, Espoir la Tigresse démontre une fois de plus sa détermination à se réinventer et à élever la scène musicale gabonaise. Son engagement envers la fusion culturelle et son ouverture à la critique témoignent de son éthique de travail solide et de son désir constant de croissance artistique. Alors que “Alexis” continue de résonner auprès des auditeurs, il est clair que Espoir la Tigresse reste une force dynamique dans l’industrie de la musique gabonaise.

Mihi…

Continue Reading

Singles

“Biu Sial” : Une Parfaite Fusion de Zouk-Biguine qui Fait Émerger Fernyss Kombila

Publié le

le

par

Au cœur de la scène musicale gabonaise, l’un des nouveaux précurseurs émerge avec une fusion captivante de sonorités antillaises et de l’essence culturelle du Gabon. Fernyss Kombila, inspiré par la légende du Zouk feu Oliver N’goma, suit les traces de son prédécesseur pour devenir l’un des pionniers du Zouk gabonais.

Son dernier titre, “Biu Sial”, dévoilé le vendredi 1er Mars sur sa chaîne Youtube, incarne parfaitement cette fusion unique. Doté d’une voix douce et envoûtante, Fernyss Kombila transporte ses auditeurs dans un voyage musical où le Zouk antillais rencontre la langue lumbu du sud du Gabon. Cette harmonie subtile entre les rythmes entraînants du Zouk et les nuances de la culture gabonaise confère à sa musique une authenticité saisissante.

Bien que la mélodie puisse initialement évoquer un récit amoureux, les paroles chantées en langue Lumbu révèlent des messages profonds sur la vie et l’importance de la compassion et de la bienveillance envers autrui. Fernyss Kombila exhorte ses auditeurs à réfléchir sur la nature éphémère des biens matériels et à cultiver des relations harmonieuses plutôt que de succomber à la jalousie ou à la méchanceté.

En se positionnant comme l’un des nouveaux précurseurs du Zouk gabonais, Fernyss Kombila contribue non seulement à diversifier le paysage musical de son pays, mais aussi à promouvoir un message de tolérance et de paix à travers sa musique. Son talent et sa créativité promettent un avenir radieux pour la scène musicale gabonaise, tout en célébrant les richesses de sa culture et de son héritage musical.

Mihi…

Continue Reading