Connect with us

Album/EP

“Acoustic” : Oumou Sangaré fait résonner son flow

admin

Publié il y a

le

par

Acousctic”, le nouvel album de Oumou Sangaré, la diva de la musique malienne et Ouest-Africaine met en exergue la voix de l’artiste qui chante en live.

Au mois de Mai dernier, Laurent Bizot, le producteur exécutif du label No Format annonçait la sortie imminente du nouvel album de Oumou Sangaré. Ladite annonce s’est concrétisée le 19 Juin avec la sortie officielle du 12ème album de son artiste. Cet album que les mélomanes découvrent depuis peu est une reprise en acoustique de son précédent album, Mogoya.

L’expérience de la célébration du 15ème anniversaire du label No Format est à l’origine de la conception de cet album, comme nous l’apprend Laurent Bizot chez nos confrères de Pan African Music : << J’ai proposé à Oumou l’enregistrement de cet album, suite au concert donné à Londres à l’occasion des 15 ans de No Format ! Où, pour la première fois, quasi sans répétitions, elle a accepté cette formule acoustique. L’espace ainsi créé pour sa voix m’avait beaucoup plu…>>. Cette formule met en exergue la voix de la chanteuse ainsi que le son live des instruments de musique.

Nouvel Album Acoustic d’Oumou Sangaré

La tracklist de l’album :

1- Kamelemba ;

2- Fadjamou ;

3- Diaraby Nene ;

4- Minata Waraba ;

5- Saa Magni ;

6- Bena Bena ;

7- Kounkoun ;

8- Djoukourou ;

9- Yere Faga ;

10- Mali Niale ;

11- Mogoya.

Oumou Sangaré

Il est à noter que cet album a été enregistré dans les conditions du live, sans l’emploie des instruments électroniques modernes. D’où sa dénomination ” Acoustic “.

Mihi….

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Album/EP

Nomcebo Zikode : son premier album studio est dans les bacs

Donald

Publié le

le

par

Peu connue du grand public, alors qu’elle est active depuis un bon nombre d’années, Nomcebo Zikode a été révélée au yeux du monde grâce à sa majestueuse participation au côté de Master KG, dans ce qui est considéré comme étant le tube de l’année 2020, Jerusalema. Portée par ce succès, Nomcebo Zikode a sorti son tout premier album, Xola Moya Wam’.

Nomcebo Zikode, cette chanteuse Sud-Africaine dont l’identité est naturellement associée au titre ” Jerusalema “, tente sa première grande aventure musicale en sortant son premier album solo ” Xola Moya Wam’ “. Enregistré dans l’ambiance morose de la crise sanitaire, l’album est une prière qui s’adresse à Dieu dans le but de lui demander d’être clément, où cas nous serions punis pour nos péchés comme le rapporte un magazine africain. Cette vision des choses cadre avec les convictions religieuses de l’artiste.

Un extrait de l’album

L’album de la nouvelle coqueluche de la musique Africaine fait une part belle à l’Afro-House, dans son rythme. Un choix qui a fait ses preuves avec le succès rencontré par ” Jerusalema “. On ne change pas la formule qui gagne, comme le dit le proverbe.

L’album ” Xola Moya Wam’ ” de Nomcebo Zikode

La tracklist de l’album :

  1. Bayabuza ;
  2. Xola Moya Wam’ ( version radio ) ;
  3. Indlela ( version radio ) ;
  4. Njabulo ;
  5. Ngiyesaba ;
  6. Xola Moya Wam’ ;
  7. Imizamo Yami ;
  8. Indlela ;
  9. Siyafana.

Sorti le 21 août 2020, l’album de Numcebo Zikode ne fait pas encore grand bruit. Mais, rien ne dit qu’il en sera ainsi pour longtemps, puisque l’artiste commence à sortir de son Afrique du Sud natale pour le promouvoir à l’international, sur invitation des promoteurs de spectacles. À ce propos, il faut noter que Nomcebo Zikode était récemment en Côte d’Ivoire pour un concert grand public.

Mihi…

Continue Reading

Album/EP

Héritier Watanabe sort son deuxième album ” Mi-ange, mi-démon ”

Donald

Publié le

le

par

Héritier Watanabe, le poulain de David Monsoh a sorti son deuxième album studio, “Mi-ange, mi-démon”, ce 18 décembre.

En plus des projets de Fally Ipupa et Cindy Le Cœur, la musique Congolaise ( RDC ) a enregistré celui de Héritier Watanabe : Mi-ange, mi-démon. Des projets qui font l’objet d’une attention particulière, du fait qu’ils ont été dévoilés à la même date : le vendredi 18 décembre 2020. De ces trois projets, celui de Héritier Watanabe est mis en lumière par nos écrits, comme nous l’avions fait précédent avec le projet album de Fally Ipupa, Tokooos 2.

La tracklist de l’album

Ce nouvel album, dont l’intitulé dévoile la personnalité de son interprète comporte quatorze ( 14 ) titres. Produit par le label Obouo Music sur la direction de David Monsoh, ce deuxième album de l’interprète de ” B.M ” qui intervient quatre ( 4 ) ans après ” Carrière d’honneur – Retirada ” a bien des chances d’être celui de la confirmation. Un sentiment que partage les mélomanes de la musique congolaise.

Pour garder le cap afin d’arriver à la destination souhaitée, Héritier Watanabe s’est entouré des personnes qui ont contribué à ses premiers grands succès, entant qu’artiste solo : la famille Obouo Music et ceux qui gravitent autour. Fidèle à son style de chanteur rumba qui est fortement influencé par Debaba, Papa Wemba et JB Mpiana l’ancien crooner du groupe Wenge Musica Maison Mère du Roi de la forêt ( Werrason ), nous fait voyager dans une ambiance mélancolique. Le titre “désolé”, dévoilé par l’artiste au mois d’octobre, en prélude de la sortie de l’album en est le parfait exemple.

Étant à l’écoute du chant des sirènes, l’artiste s’est un tout petit peu ouvert en collaborant avec le chanteur Ivoirien Deborbo Leekunfa sur le titre ” Telema “, dans une ambiance coupé-décalé. Sorti le 18 décembre, comme les projets de Fally Ipupa et Cindy Le Coeur ( Tokooos 2 et Université ), le nouvel album de Héritier Watanabe se comporterait bien sur le marché du disque au Congo ( RDC ). Nous y reviendrons dans un prochain article.

Mihi…

Continue Reading

Album/EP

”Eklektik 2.0”, le nouvel album de Shan’l est disponible

Donald

Publié le

le

par

Après près de trois ans de travail acharné partagé entre Paris, Libreville et Abidjan Shan’l sort enfin son second album, “Eklektik 2.0”.

Shan’l en interview

Présenté ce mardi 08 décembre à Libreville au gabon devant la presse nationale et internationale, le nouvel album de Shan’l ,”Eklektik 2.0″, est officiellement sorti ce 11 décembre à Abidjan en Côte d’Ivoire. Un choix qui réside dans le fait que le partenaire de son label ( Direct Prod ) qui n’est autre que Sony Music Entertainment y est domicilié.

”Je veux faire l’amour”, nouvel extrait vidéo de l’album

L’album qu’offre Shan’l au public africain est la traduction de sa maturité artistique. << Cet album est une version améliorée de Shan’l >>, c’est en ces mots que l’artiste présente son nouveau bébé. Cet album qui porte bien son nom, dévoile le talent de son interprète qui voyage dans différents genres musicaux : tradi-moderne, rap, rn&b, pop, coupé-décalé, zouk, etc. Pour réussir à être aussi éclectique, la protégée de Edgard Yonkeu s’est entourée d’un talentueux parolier comme Youssoupha, des producteurs comme Jacob Desvarieux et Muss. À ces collaborations techniques influentes, s’ajoutent celles dîtes vocales qui associent le flow de Shan’l à ceux de Fally Ipupa, Singuila et Ariel Sheney pour ne citer que ceux-là.

Il faut noter que cet album dont l’amour est le thème central regorge 24 titres. Il est disponible en format physique et sur les plate-formes de ventes et téléchargement officiel au prix de 8.000 FCFA.

Mihi…

Continue Reading