Connect with us

Clips

Fetty Ndoss réinvente “Yuda” de Kitsusu Mabiala avec une touche urbaine gabonaise

Publié il y a

le

par


Dans le paysage musical gabonais en pleine évolution, l’artiste Fetty Ndoss se démarque avec sa réinterprétation audacieuse du classique “Yuda” du Congolais Kitsusu Mabiala. Dans un contexte où l’influence de l’Afrobeat nigérian se fait sentir de plus en plus, Fetty Ndoss prouve sa capacité à fusionner les sonorités traditionnelles avec des éléments contemporains, offrant ainsi un nouveau souffle à la musique urbaine gabonaise.

Le pari réussi de Fetty Ndoss :


En s’immergeant dans cette ambiance urbaine, Fetty Ndoss transcende les frontières du rap pour explorer de nouveaux horizons musicaux. Se considérant davantage comme un artiste polyvalent que comme un rappeur traditionnel, il réussit brillamment à capturer l’essence de “Yuda” tout en y insufflant sa propre créativité et son énergie. Cette démarche, saluée par la critique, témoigne de son audace et de son talent artistique.

Ouverture à de nouvelles collaborations :


La réinterprétation de “Yuda” par Fetty Ndoss ouvre également la voie à des collaborations inédites avec des artistes issus de différents genres musicaux. En attirant l’attention de musiciens de variété au Gabon et au Congo, il élargit son champ d’action et son potentiel de succès auprès d’un public de tous les âges. Cette stratégie rappelle le succès rencontré par des artistes ivoiriens tels que Suspect 95, Didi B et Tam Sir, qui ont su conquérir le cœur du public africain grâce à leur capacité à transcender les frontières musicales.


Fetty Ndoss affirme sa place sur la scène musicale gabonaise en réinventant brillamment le classique “Yuda” de Kitsusu Mabiala avec une touche urbaine contemporaine. Sa créativité, son audace et sa capacité à collaborer avec des artistes de divers horizons promettent un avenir prometteur pour cet artiste polyvalent, qui continue de repousser les limites du hip-hop et de la musique urbaine en Afrique.

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Clips

Innoss’B dévoile son clip dansant “Sete” issu de son nouvel Ep “CALCUL”

Publié le

le

par

Innoss’B, forte figure du mouvement urbain rd-congolais, vient d’offrir à ses fans un nouveau cadeau musical avec la sortie de son clip “Sete”. Ce titre entraînant est extrait de son récent Ep intitulé “CALCUL”, qui marque une nouvelle étape dans la carrière du jeune artiste.

L’industrie musicale urbaine est connue pour sa rapidité et son dynamisme, et Innoss’B ne fait pas exception à la règle. Alors qu’il travaille actuellement sur son deuxième album en studio, il a choisi de surprendre son public avec un nouvel extended play composé de cinq morceaux envoûtants.

L’un des moments forts de cet Ep est sans aucun doute sa collaboration avec le chanteur nigérian Reekado Banks sur le titre “Number One”. Cette alliance entre les deux artistes ajoute une touche internationale à l’album, renforçant ainsi son potentiel à séduire un public plus large.

Le clip “Sete”, dévoilé le vendredi 29 mars sur YouTube, est une véritable ode à la danse. Tourné dans un décor évoquant un port fluvial, la vidéo met en scène Innoss’B et ses talentueux danseurs se déhanchant avec énergie sur des chorégraphies dynamiques et soigneusement orchestrées. L’esthétique visuelle de la vidéo complète parfaitement l’ambiance festive et entraînante du morceau.

Mais ce n’est pas tout, “Sete” connaît un véritable succès sur les réseaux sociaux, notamment sur TikTok. Des challenges de danse inspirés du titre ont été lancés, propulsant ainsi la chanson au-devant de la scène virale de l’application. Sur YouTube, le clip comptabilise déjà plus d’un million de vues, témoignant de l’engouement du public pour ce nouveau hit.

Innoss’B confirme son statut de leader dans le paysage urbain de la nouvelle génération au Congo. Avec un style unique, l’Afro-Congo, dont lui seul détient le secret, il continue d’innover et de captiver son public. Son nouvel Ep “CALCUL” est un véritable voyage musical, où chaque titre révèle une facette différente de son art. Avec “Sete”, il s’affirme comme une figure incontournable de la scène musicale, prêt à conquérir de nouveaux horizons.

Mihi…

Continue Reading

Clips

Macy Ilema, éclaireuse des traditions et des valeurs avec son dernier clip “Ndjobi Jazz”

Publié le

le

par

Dans le paysage musical gabonais, Macy Ilema se démarque non seulement par son talent vocal, mais aussi par son engagement envers la préservation de la culture et la sensibilisation sociale. Son dernier clip, “Ndjobi Jazz”, extrait de son dernier album en date intitulé “Cette voix(e)”, offre une expérience musicale captivante tout en véhiculant un message profond sur les défis auxquels est confrontée la jeunesse gabonaise.

“Ndjobi Jazz” est bien plus qu’une simple chanson ; c’est un récit visuel qui plonge les spectateurs dans la beauté de la nature tout en leur offrant une réflexion sur les valeurs fondamentales de la société. À travers des images évocatrices, Macy Ilema illustre les pressions auxquelles les jeunes sont soumis dans un monde où la quête de biens matériels peut parfois obscurcir les enseignements essentiels transmis par les parents.

Au cœur de la chanson se trouve un dialogue poignant entre une mère et son enfant, où la sagesse et l’expérience de la première s’expriment à travers des conseils précieux. Ce récit intime résonne avec de nombreux auditeurs, faisant écho à leurs propres expériences familiales et à la lutte pour maintenir un équilibre entre tradition et modernité.

La musique elle-même est une fusion innovante de jazz et du rythme Ndjobi issu du terroir gabonais, créant une toile de fond sonore vibrante et immersive. Cette combinaison unique d’influences musicales renforce le message de la chanson, offrant une expérience culturelle complète qui transcende les frontières linguistiques et géographiques.

Avec “Ndjobi Jazz”, Macy Ilema s’affirme comme une voix importante dans le paysage musical africain, utilisant son art non seulement pour divertir, mais aussi pour éduquer et inspirer. Son engagement envers la préservation de la culture et la conscientisation sociale est une source d’inspiration pour les jeunes générations, et son dernier clip est un témoignage puissant de son impact sur la scène musicale gabonaise et au-delà.

Mihi…

Continue Reading

Clips

Bozi Boziana et Fally Ipupa célèbrent la beauté de la femme noire dans leur nouveau single “Black la Belle”

Publié le

le

par

Le légendaire maître de la Rumba Congolaise, Bozi Boziana, fait un retour remarqué sur la scène musicale avec son dernier single “Black la Belle”, qui capture l’essence et la nostalgie des années 70. En collaboration avec le nouveau roi de la Rumba Congolaise, Fally Ipupa, ce morceau célèbre la beauté et la grâce de la femme noire, offrant une expérience musicale authentique et captivante.

Après une période relativement discrète, Bozi Boziana revient sur le devant de la scène avec “Black la Belle”, un single qui reflète son héritage musical tout en ajoutant une touche de modernité grâce à la contribution de Fally Ipupa. L’artiste, connu pour sa voix envoûtante et son style distinctif, ravit les fans avec cette nouvelle sortie qui rappelle les grandes époques de la musique congolaise.

La présence de Fally Ipupa dans “Black la Belle” apporte une nouvelle dimension à la chanson. En combinant leurs talents respectifs, Bozi Boziana et Fally Ipupa offrent une interprétation puissante et émouvante de la beauté de la femme noire. Leur collaboration témoigne de la richesse et de la diversité de la musique congolaise, tout en affirmant leur position de piliers de ce genre musical.

“Black Belle” a rapidement gagné en popularité depuis sa sortie, bénéficiant d’une rotation régulière sur les radios et les chaînes de télévision congolaises. En outre, le single cible également d’autres pays africains, notamment le Gabon, où il est diffusé sur Akûm Radio (98.3 FM et www.akumradio.fm), démontrant ainsi son potentiel pour conquérir un public international.

“Black la Belle” marque le retour triomphal de Bozi Boziana sur la scène musicale congolaise et au-delà. Avec sa collaboration inspirante avec Fally Ipupa, les deux artistes célèbrent la beauté intemporelle de la femme noire à travers une musique qui résonne avec authenticité et émotion. Ce single promet non seulement de ravir les fans de longue date, mais aussi de conquérir de nouveaux auditeurs à travers le continent africain.

Mihi…

Continue Reading