Connect with us

Singles

Evy – Petit.

Publié il y a

le

par

Trois ( 03 )mois après la parution de son premier titre à succès, ” Dans le bruit “, Evy fait découvrir un nouveau un titre aux mélomanes : ” Petit “.

En phase avec la bouillante actualité Gabonaise, ce titre traite du grand banditisme et de la délinquance juvénile. Son but, sensibiliser la jeunesse afin de l’éloigner du piège de l’objet principal de sa perdition, la drogue.

S’adressant aux personnes de son âge, l’artiste s’exprime lyriquement dans un langage des jeunes. Ainsi, dans ” Petit “, une expression populaire qui renvoie aux drogues, comme ” Mbaki ” revient souvent.

Mihi…

Advertisement
Commenter

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Singles

Omar Defunzu Fait son Retour avec “Les problèmes” et Lance “Defunzu Puissance 3”

Publié le

le

par

Après une décennie de silence musical, Omar Defunzu, l’artiste gabonais aux multiples talents, marque un retour triomphal avec son nouveau titre “Les problèmes”. Cette chanson lance également son ambitieux projet “Defunzu Puissance 3”, une initiative visant à fusionner ses compétences d’humoriste, de chanteur et de cinéaste.

Un retour attendu et un mélange des genres

Connu pour son humour piquant et son flair cinématographique, Omar Defunzu prouve une fois de plus sa polyvalence en revenant à ses racines musicales. “Les problèmes” est interprété sur un rythme Bikutsi, un genre musical d’origine camerounaise, qui donne à la chanson une saveur authentique et entraînante. En mêlant humour et musique, Defunzu aborde les tracas quotidiens de manière légère mais percutante, soulignant comment des petits soucis peuvent rapidement devenir de grandes difficultés si on les ignore.

Un hommage à un mentor emblématique

Dans cette nouvelle œuvre, Defunzu n’oublie pas de rendre hommage à son mentor Oncle Otsama, une figure emblématique de l’humour camerounais depuis 1972. Ce clin d’œil respectueux montre la gratitude et l’admiration que Defunzu porte à ceux qui ont ouvert la voie avant lui, tout en ancrant sa chanson dans une tradition culturelle riche.

Defunzu Puissance 3 : un plan de carrière audacieux

Le concept “Defunzu Puissance 3” est plus qu’une simple initiative artistique ; c’est une véritable feuille de route pour les trois prochaines années. Omar Defunzu prévoit de se consacrer tour à tour à ses trois passions – l’humour, la musique et le cinéma – avec l’objectif de se bonifier avec le temps. Ce plan stratégique promet de belles surprises pour ses fans, qui peuvent s’attendre à des œuvres diversifiées et de haute qualité.

Un clip tourné au Cameroun ?

L’engouement autour de ce nouveau titre suscite déjà des spéculations quant à la possibilité d’un clip tourné au Cameroun. Defunzu pourrait collaborer avec un réalisateur camerounais pour mettre en images “Les problèmes”, renforçant ainsi les liens culturels entre le Gabon et le Cameroun.

En attendant la sortie d’un éventuel clip, le public peut déjà savourer “Les problèmes”, une chanson qui montre qu’Omar Defunzu n’a rien perdu de son talent. Avec “Defunzu Puissance 3”, il promet de continuer à étonner et à divertir, prouvant que son art se bonifie vraiment avec l’âge.

Mihi…

Continue Reading

Singles

Latchow & ADB, une ode à l’amour et à la patrie dans “TRANTZEROWIT” : Africa Dream fait son retour en force

Publié le

le

par

Alors que le paysage musical gabonais voit le retour en force de labels emblématiques, Africa Dream se démarque avec la sortie imminente d’un EP prometteur. En avant-première, Mario, fondateur du label, dévoile le premier extrait du projet, une collaboration envoûtante entre les talentueux artistes Latchow et ADB. Intitulé “TRANTZEROWIT”, ce morceau s’inscrit dans un mouvement de célébration de l’amour pour le pays, en réponse au récent regain de patriotisme suite aux événements politiques récents.

Dans un geste symbolique d’attachement à leur terre natale, Latchow et ADB ouvrent la chanson avec des salutations chaleureuses envers les Gabonais, introduisant ainsi le public dans l’univers émotionnellement chargé de “TRANTZEROWIT”. Les paroles de Latchow résonnent avec une profonde sincérité, exprimant son attachement au Gabon comme son foyer où il trouve la paix. ADB, quant à lui, livre son message dans la langue gabonaise, mettant en valeur les richesses culturelles du pays.

Mais ce qui rend “TRANTZEROWIT” encore plus puissant, c’est son rappel à l’unité et à la fraternité. En reprenant des passages de l’hymne national “La Concorde”, les artistes soulignent l’importance de l’unité dans la diversité, renforçant ainsi le message d’amour et de fidélité envers la patrie.

Sous la direction de Mario, Africa Dream affirme son retour sur la scène musicale avec cette collaboration inspirante. “TRANTZEROWIT” ne fait pas seulement office de premier extrait de l’EP à venir, mais il sert également de prélude à un projet plus vaste qui promet de captiver et de rassembler le public.

À travers “TRANTZEROWIT”, Latchow, ADB et Africa Dream célèbrent l’amour et la fidélité envers la patrie, tout en offrant une musique qui résonne avec l’âme gabonaise. Ce titre, chargé d’émotion et de fierté nationale, témoigne de la capacité de la musique à unir les cœurs et à inspirer le changement. En cette période de transition politique, “TRANTZEROWIT” se profile comme un hymne à l’espoir et à la réconciliation, porté par la voix vibrante de deux artistes engagés et le soutien indéfectible d’un label déterminé à faire vibrer le Gabon.

Mihi…

Continue Reading

Singles

Bien avant Tam Sir, Movaizhaleine aurait pu se faire son propre “Coup du Marteau”

Publié le

le

par

Dans l’effervescente scène hip-hop gabonaise, un groupe local a jadis osé briser les frontières des genres avec audace et créativité. Movaizhaleine, formation gabonaise reconnue pour son style unique mêlant tradition, reggae et rap, avait déjà anticipé la fusion entre le Zouglou et le Coupé-Décalé bien avant que cela ne devienne une tendance. À travers leur titre emblématique “Maman Jolie”, le groupe a offert un aperçu de cette symbiose musicale, séduisant un public aussi diversifié que fervent.

Au début des années 2000, alors que le mouvement Coupé-Décalé battait son plein en Côte d’Ivoire, Movaizhaleine a su capturer l’essence de cette frénésie musicale et l’incorporer dans leur propre sonorité en 2006-2007. “Maman Jolie” était bien plus qu’une simple chanson ; c’était une expérience auditive qui invitait au mouvement et à la célébration, transcendant les barrières linguistiques et culturelles.

Malheureusement, malgré le succès rencontré, le groupe n’a pas pleinement exploité le potentiel de cette incursion dans le Coupé Décalé. Les contraintes du milieu hip-hop et peut-être une certaine réticence ont empêché Movaizhaleine de capitaliser sur cette expérience, laissant un certain public sur sa faim.

Pourtant, avec l’évolution des tendances musicales et l’avènement de l’Afro dans le paysage hip-hop, l’heure est peut-être venue pour Movaizhaleine de réaffirmer sa présence. Alors que des artistes comme Tam Sir, un talentueux artiste hip-hop ivoirien, connaissent un succès international en intégrant des éléments du zouglou et coupé décalé dans leur musique, Movaizhaleine pourrait récidiver et marquer son propre “coup du marteau”.

Tam Sir, célèbre pour son titre “Coup du Marteau”, a récemment décroché un disque d’or, témoignant de la pertinence et de la portée de cette fusion musicale. Dans un paysage musical en constante évolution, où les frontières entre les genres s’estompent de plus en plus, le retour de Movaizhaleine pourrait être accueilli avec enthousiasme par les amateurs de musique gabonaise et au-delà. Leur capacité à fusionner les traditions avec les sonorités contemporaines offre un potentiel immense, et il est temps que le monde redécouvre la magie de Movaizhaleine.

Mihi…

Continue Reading